Le chauffeur soupçonné d’avoir percuté un gilet jaune à Visé a été relâché

Le chauffeur soupçonné d’avoir percuté un gilet jaune à Visé a été relâché

Selon la police néerlandaise, le chauffeur interpellé samedi soir à Tilbourg après le décès la veille d’un militant gilet jaune à Visé a été relâché.

Il ne s’agirait pas de la bonne personne.

Le drame s’est produit sur un barrage filtrant mis en place par quelques dizaines de personnes vendredi soir sur l’autoroute E25 à Visé, en direction de Maastricht (Pays-Bas). D’après les témoins, le camion a forcé le passage en avançant sur la bande réservée aux voitures et aux véhicules de secours.

>Décès d’un gilet jaune à Visé : le camionneur en fuite a été interpellé

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  2. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

  3. Une vaste opération de démantèlement du réseau IPTV en Europe a permis de fermer plusieurs centaines de serveurs utilisés pour le piratage.

    Le vrai ou faux: existe-t-il des risques pour l’utilisateur de l’IPTV?

  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite