David Goffin aborde l’Open d’Australie avec beaucoup de prudence: «Je serai déjà content s’il y a un deuxième tour»

PHOTO NEWS
PHOTO NEWS

Battu d’entrée en simple au tournoi ATP 250 de Doha avant de triompher en double aux côtés du Français Pierre-Hugues Herbert, le Liégeois, 28 ans, va tâcher de gagner son premier match de la saison contre le Chilien Christian Garin (ATP 86), 22 ans, vainqueur de Roland-Garros juniors en 2013.

« J’entame ce tournoi avec pas mal de questions, mais la bonne nouvelle, c’est que je peux enfin rejouer à fond », a expliqué le numéro un belge, qui s’est entraîné lundi avec le Français Lucas Pouille. « Je n’ai plus de douleurs au coude et je suis content d’être là où j’en suis. Garin, je ne le connais pas. Il s’agit de son premier Australian Open. Je ne sais pas ce qu’il vaut sur dur et il pourrait être nerveux. L’objectif, c’est de me lâcher, de me concentrer sur ce que je peux contrôler, pour produire le meilleur niveau possible ».

« Grandir dans le tournoi »

Battu l’an dernier dès le deuxième tour par le Français Julien Benneteau, David Goffin devrait logiquement franchir ce premier écueil. Même si l’on annonce une journée caniculaire – plus de 35 degrés – des conditions de jeu qu’il n’affectionne pas particulièrement. « Il devrait la supporter mieux que moi, mais j’ai bien joué dans la chaleur lors de mon match d’entraînement contre Nishikori (NDLR : vendredi). Il faut simplement s’y préparer le mieux possible, en s’hydratant et en s’alimentant bien. Je serai déjà content s’il y a un deuxième tour, car cela me permettra d’emmagasiner de la confiance, de grandir dans le tournoi et peut-être de faire quelque chose de bien. Je suis en tout cas très motivé ».

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • AFP

    Open d’Australie: «Pouillesmo», le nouveau duo gagnant made in France (vidéos)

  • AUSTRALIA TENNIS AUSTRALIAN OPEN GRAND SLAM

    Par Yves Simon, à Melbourne

    Grands Chelems

    Eliminée à l’Open d’Australie, Serena Williams vit des Grands Chelems dramatiques depuis qu’elle est maman (vidéos)

  • belga

    Par À Melbourne, Yves Simon

    Grands Chelems

    Kim Clijsters: «Les gens pensent encore que Serena va tout gagner»

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. CLIMATE STUDENTS PROTEST ACTION THURSDAY

    A l’école ou dans la rue, le climat n’a pas d’âge

  2. Si Olivier Chastel est plus prudent, Charles Michel laisse entrevoir une potentielle coalition MR-Ecolo-CDH.

    Charles Michel charge «l’axe du shutdown N-VA-PS» et esquisse la «namuroise»

  3. 140119_SES1261

    Michel Preud’homme fête son 60e anniversaire: «Je commence à payer le prix de ma carrière»

Chroniques
  • Le renvoi vers l’école

    Avec la montée des inquiétudes face à l’essor des fake news, une idée revient en boucle : il faut que l’école s’empare de cette question. Il faut que des cours d’éducation aux médias soient organisés dans tous les établissements scolaires, qui permettent aux élèves de distinguer entre des informations et des rumeurs, entre un travail de journaliste et une stratégie de propagande, entre la fabrique du vrai et la fabrique du faux.

    L’idée est bonne, et elle n’est d’ailleurs pas neuve : il y a quelques dizaines d’années, on faisait la même proposition pour lutter contre l’influence croissante du marketing et de la publicité. Cette démarche paraît tellement naturelle qu’on l’applique – ou qu’on demande de l’appliquer – à bien d’autres enjeux. L’école doit...

    Lire la suite

  • Le retour de la mythique «armée européenne»

    La signature du nouveau traité d’amitié franco-allemand, mardi, dans l’hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle sous la figure tutélaire de Charlemagne, a fait une nouvelle fois remonter à la surface le thème de l’« armée européenne ». C’est « une contribution à la création d’une armée européenne », a dit la chancelière Merkel. « Construisons une vraie armée européenne », a exhorté le président Macron.

    Le « couple » est récidiviste. Le président de la...

    Lire la suite