Kirsten Flipkens, battue par Sasnovich à l’Open d’Australie: «Elle a joué le match quasiment parfait»

©Photonews
©Photonews

Kirsten Flipkens (WTA 50) a résumé sa défaite au premier tour de l’Open d’Australie, lundi soir, contre la Biélorusse Aliaksandra Sasnovich (WTA 31), en une simple phrase : « Elle a joué le match quasiment parfait. Point à la ligne ». Sur le court N.13, la Campinoise n’a pas eu voix au chapitre, s’inclinant 6-1, 6-1 en 57 minutes de jeu à peine.

« Je savais qu’elle était en forme et que ce serait un match difficile, mais je m’attendais tout de même à la mettre plus en difficulté », expliqua-t-elle. « Je ne suis malheureusement pas parvenue à la dérégler. Elle a frappé des coups gagnants de tous les recoins du court. Même lorsque j’avais le sentiment d’avoir par exemple bien servi ou retourné long avec mon slice, je voyais passer les balles. Je me suis même demandé à un certain moment si c’était moi ou si je ne connaissais rien au tennis. Franchement, si cette fille maintient ce niveau, elle sera Top 10 à la fin de l’année ».

Kirsten Flipkens, qui est encore engagée en double à Melbourne avec la Suédoise Johanna Larsson, ne s’attardera donc pas trop longtemps sur cette défaite. « Si j’avais perdu 6-1, 6-1 en servant 20 doubles fautes, mon sentiment aurait été différent. Mais ce n’est pas le cas. J’ai tout essayé, service-volée, des slices dans son coup droit pour l’attaquer ensuite avec mon coup droit. Rien n’y a fait. Elle a raté les deux balles les plus faciles du match. Mais c’est tout. C’est le genre de match qu’on joue une ou deux fois par an et c’est tombé sur moi », ajoute Kirsten Flipkens.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • AFP

    Open d’Australie: «Pouillesmo», le nouveau duo gagnant made in France (vidéos)

  • AUSTRALIA TENNIS AUSTRALIAN OPEN GRAND SLAM

    Par Yves Simon, à Melbourne

    Grands Chelems

    Eliminée à l’Open d’Australie, Serena Williams vit des Grands Chelems dramatiques depuis qu’elle est maman (vidéos)

  • belga

    Par À Melbourne, Yves Simon

    Grands Chelems

    Kim Clijsters: «Les gens pensent encore que Serena va tout gagner»

 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Par défaut, Netflix lance le prochain épisode automatiquement. Un bel exemple de design pensé pour scotcher l’internaute  à son écran.

    Comment les sites web manipulent l’internaute par leur design

  2. CLIMATE STUDENTS PROTEST ACTION THURSDAY

    A l’école ou dans la rue, le climat n’a pas d’âge

  3. Si Olivier Chastel est plus prudent, Charles Michel laisse entrevoir une potentielle coalition MR-Ecolo-CDH.

    Charles Michel charge «l’axe du shutdown N-VA-PS» et esquisse la «namuroise»

Chroniques
  • Le renvoi vers l’école

    Avec la montée des inquiétudes face à l’essor des fake news, une idée revient en boucle : il faut que l’école s’empare de cette question. Il faut que des cours d’éducation aux médias soient organisés dans tous les établissements scolaires, qui permettent aux élèves de distinguer entre des informations et des rumeurs, entre un travail de journaliste et une stratégie de propagande, entre la fabrique du vrai et la fabrique du faux.

    L’idée est bonne, et elle n’est d’ailleurs pas neuve : il y a quelques dizaines d’années, on faisait la même proposition pour lutter contre l’influence croissante du marketing et de la publicité. Cette démarche paraît tellement naturelle qu’on l’applique – ou qu’on demande de l’appliquer – à bien d’autres enjeux. L’école doit...

    Lire la suite

  • Le retour de la mythique «armée européenne»

    La signature du nouveau traité d’amitié franco-allemand, mardi, dans l’hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle sous la figure tutélaire de Charlemagne, a fait une nouvelle fois remonter à la surface le thème de l’« armée européenne ». C’est « une contribution à la création d’une armée européenne », a dit la chancelière Merkel. « Construisons une vraie armée européenne », a exhorté le président Macron.

    Le « couple » est récidiviste. Le président de la...

    Lire la suite