Gilet jaune mort à Visé: le routier néerlandais interpellé est interrogé par la police

Gilet jaune mort à Visé: le routier néerlandais interpellé est interrogé par la police

Le chauffeur routier néerlandais originaire de Landgraaf, suspecté d’avoir mortellement renversé un manifestant en gilet jaune vendredi soir à Visé (province de Liège), est actuellement interrogé par la police, selon le porte-parole du parquet de Liège. Celui-ci n’a pas souhaité donner davantage de détails.

Le chauffeur de camion néerlandais originaire de Landgraaf a été remis aux autorités belges mardi matin. Il est interrogé par la police.

Plus tôt dans la journée, l’avocat du chauffeur avait confirmé que l’homme se présenterait. La défense évoque un accident, là où les autorités belges parlent d’un acte délibéré.

Un mandat d’arrêt européen à l’encontre du chauffeur

Le drame s’est produit au niveau d’un barrage filtrant mis en place par quelques dizaines de personnes vendredi soir sur l’autoroute E25 à Visé, en direction de Maastricht (Pays-Bas). La justice belge estime que la victime, âgée de 50 ans, a été volontairement renversée.

Le parquet avait initialement émis un mandat d’arrêt européen à l’encontre d’un chauffeur de camion de 56 ans originaire de Dongen aux Pays-Bas. Ce dernier a toutefois été remis en liberté, la police ayant transmis un mauvais numéro d’immatriculation.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous