Proximus: une quinzaine de magasins fermés à la suite du mouvement de grève

Une quinzaine de magasins sur la centaine que compte l’entreprise ont dû être fermés mardi, en raison du mouvement du grève qui a touché Proximus mardi matin, a indiqué la direction.

L’entreprise de télécoms ajoute que l’action syndicale n’a eu qu’un impact assez limité sur les temps d’attente dans les call-centers mais «il faut dire que les appels étaient moins nombreux».

Enfin, un nombre restreint des rendez-vous des particuliers prévus avec les techniciens Proximus ont été annulés. «Une centaine de rendez-vous sur les 3.000 programmés aujourd’hui ont dû être redistribués sur les prochaines 48 heures».

La direction précise qu’elle comprend l’inquiétude des employés qui a suivi l’annonce du plan de transformation et se dit contente que les actions se soient déroulées dans le calme.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous