«Glass», un film de superhéros à taille humaine: nos critiques des sorties cinéma

«
Glass
».
« Glass ».

Glass (M. Night Shyamalan)

La réussite de M. Night Shyamalan est de prendre un genre ultrapopulaire (le film de superhéros) et d’en faire un thriller à la Hitchcock. A la fois film d’auteur et film populaire, Glass élargit le spectre du film de superhéros jusqu’alors coincé dans sa couleur monochrome de blockbuster pop, en y apportant une touche humaine. Une touche d’auteur.

Peterloo (Mike Leigh)

Pour raconter l’histoire de ce massacre méconnu, Mike Leigh choisit de remonter le temps pour que le spectateur puisse prendre pleinement conscience des enjeux. Si ce choix induit certaines longueurs, que l’ensemble est empreint d’un certain classicisme, Peterloo est de ces films historiques importants à rappeler à la mémoire collective. Dans une époque de révoltes, il est en effet plus que jamais actuel.

Styx (Wolfgang Fischer)

Un film nerveux, poignant, qui serre le cœur.

When Arabs danced (Jawad Rhalib)

Le film invite à la réflexion, pose la question de la censure et de l’autocensure. Il souligne aussi la tristesse et la révolte que suscitent les fondamentalistes.

Une jeunesse dorée (Eva Ionesco)

Derrière l’extravagance ambiante règne un vide abyssal. C’est la réussite du film et son défaut. Au-delà du contexte, le film donne peu de chose. Ennui.

Monsieur (Rohena Gera)

Avec des faux airs de conte à la Cendrillon, Sir est de ces films à l’issue assez prévisible. Mais le jeu sensible et vrai des acteurs, la délicatesse avec laquelle Rohena Gera les filme, le rendent particulièrement touchant.

Colette (Wash Westmoreland)

Premier biopic consacré à l’écrivaine française. Au-delà de ce récit passionnant, qui résonne pleinement à l’heure actuelle, le film regorge de quelques paradoxes ou maladresses. Un joli biopic, qui aurait sans doute gagné à avoir un peu plus de fureur.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. HOCKEY EUROHOCKEY FINAL BELGIUM VS SPAIN

    Maîtrise et sang-froid: les Red Lions sacrés champions d’Europe (vidéos)

  2. FRANCE G7 SUMMIT

    G7: Biarritz en état de siège, la ville où on apprend à attendre…

  3. d-20190816-3VKH9V 2019-08-16 15:15:52

    L’Unesco met en garde contre le «Sauvage» de la Ducasse d’Ath et appelle au «respect mutuel entre communautés»

La chronique
  • Vous avez de ces mots: La parlure des {ceux de chez nous}

    Entre wallon et français

    Le précédent billet de cette chronique vous a rappelé pourquoi les œuvres d’Arthur Masson, qui comportent du français et du wallon, ne peuvent pas être considérées comme un langage mixte. L’auteur distingue soigneusement les deux langues, en les faisant alterner selon les personnages ou les circonstances du récit. Il nous faut donc chercher ailleurs l’équivalent du bruxellois « beulemans », dans lequel français et flamand sont parfois imbriqués au sein d’une même phrase ou d’une même expression.

    Cet équivalent existe, mais il n’est plus guère connu aujourd’hui que de quelques spécialistes des productions régionales et d’un lectorat moins jeune encore que celui qui a apprécié la Toinade d’Arthur Masson. Il s’agit d’une littérature essentiellement liégeoise de par l’origine des auteurs et le décor des romans ou nouvelles. Elle est écrite dans une langue dont la base est incontestablement...

    Lire la suite

  • L’Amazonie en feu: Sa forêt? Nos poumons!

    Alors, #prayforamazonas. #prier pour l’Amazonie. C’est en apparence tout ce qu’il nous reste à faire. Car entre la bêtise du président (élu) d’un des plus grands pays de la planète (Jair Bolsonaro) et l’incapacité répétée des grands dirigeants du monde de faire bloc, il n’y a plus guère de place que pour l’incantation.

    Un ciel jaunâtre éclipse São Paulo, une eau de pluie noire déferle sur la ville brésilienne, et nous croisons les doigts. 74.000 feux ont été comptabilisés depuis janvier au Brésil,...

    Lire la suite