Accueil Économie Mobilité

Stib, TEC, SNCB: les applications de transport public ont-elles du succès?

Dernier à avoir pris le train de l’application pour smartphone, le TEC wallon cravache. Chez tous les opérateurs, on progresse rapidement sur des outils devenus essentiels.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Parti bien après les autres dans la course à la digitalisation, le TEC wallon est-il en train de rattraper son retard ? Lancée discrètement en décembre dernier, sa nouvelle application pour smartphone se taille déjà un beau petit succès d’estime. Cinquante mille téléchargements (un millier par jour), 5.000 utilisateurs quotidiens et un accueil fort positif s’il faut en croire les commentaires postés sur les « stores » en ligne. La nouvelle appli de la Stib, les transports en commun bruxellois, a enregistré quant à elle 200.000 téléchargements en 3 mois. Lancée en 2010, l’application de la SNCB revendique plus de 25.000 utilisateurs uniques par jour. Le nombre de tickets vendus via l’appli des chemins de fer a doublé en 2018 par rapport à 2017, avec une moyenne de 5.800 par jour.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs