Catalogne: 18 arrestations dans le cadre d’une opération antiterroriste

B9718236271Z.1_20190115105221_000+G5ICPBIKB.1-0

Dix-huit personnes ont été arrêtées mardi dans le cadre d’une opération antiterroriste, à Barcelone et dans une ville proche, contre une cellule soupçonnée de vouloir commettre un attentat, a indiqué la police régionale de Catalogne. Celle-ci a précisé que «cinq se situaient dans un processus de radicalisation avancé».

>Catalogne: 14 arrestations dans le cadre d’une opération antiterroriste

Ces cinq personnes arrêtées pour terrorisme étaient âgés de 33 à 44 ans et résidaient à Barcelone, selon la même source. Trois sont originaires d’Algérie, un de Libye et un d’Irak.

Les autres personnes arrêtées sont de différentes nationalités: algérienne, espagnole, égyptienne, irakienne, marocaine et libanaise.

«Le groupe défendait les principes de doctrine et d’action du mouvement djihadiste et se servait d’un important volume de publications prônant les thèses de l’organisation État islamique» (EI), selon le communiqué des Mossos d’Esquadra, la police catalane.

L’opération antiterroriste a été menée mardi matin à Barcelone et Igualada, une petite ville située à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de la capitale catalane. Les suspects «avaient l’intention de commettre un attentat» mais l’action de la police les a empêchés «d’avoir la capacité de mettre en œuvre leurs actes», a déclaré le responsable de l’Intérieur au sein du gouvernement régional catalan, Miquel Buch.

Plus de 100 agents ont été déployés dans le cadre de cette opération et six perquisitions ont eu lieu à Barcelone et Igualada.

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous