Open d’Australie: Rafael Nadal rejoint facilement le troisième tour (vidéos)

©AFP
©AFP

L’Espagnol Rafael Nadal a aligné une seconde victoire en trois sets de rang, mercredi à l’Open d’Australie. L’Espagnol, N.2 mondial, a écarté l’Australien Matthew Ebden (ATP 48) sur le score de 6-3, 6-2, 6-2. Le Taureau de Manacor, victorieux de cette première levée du Grand Chelem en 2009, défiera Alex de Minaur, un autre joueur local, pour une place en huitièmes de finale.

Plus tôt dans la session de nuit à Melbourne Park, l’Australien John Milman (ATP 37) a été battu par l’Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 24/N.22), tombeur d’Andy Murray au premier tour. Malgré les encouragements d’une Melbourne Arena chauffée à blanc, Milman s’est incliné en cinq sets, 6-3, 6-1, 3-6 ; 6-7 (8/6), 6-4 au terme d’un match de 3h48 de très haut niveau.

Le jeune Alex de Minaur (ATP 29/N.27), vainqueur du tournoi de Sydney le week-end dernier, a sauvé l’honneur des joueurs australiens. Le droitier de 19 ans, auréolé de son premier titre sur le circuit, a écarté le Suisse Henri Laaksonen (ATP 166) en cinq sets : 6-4, 6-2, 6-7 (9/7), 4-6 et 6-3. Alex de Minaur défiera donc Rafael Nadal au tour suivant.

Quant au Bulgare Grigor Dimitrov (ATP 21/N.20), il a eu besoin de quatre manches pour vaincre l’Uruguayen Pablo Cuevas (ATP 94), 6-3, 6-7 (7/5), 6-3 et 7-5. Demi-finaliste en 2017, Dimitrov affrontera Thomas Fabbiano (ATP 102) au 3e tour. L’Italien, 1m73, a émergé d’un combat de cinq sets long de 3h32 contre l’Américain Reilly Opelka (ATP 97) : 6-7 (17/15), 6-2, 6-4, 3-6 et 7-6 (10/5).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Le succès des universités francophones est incontestable et la tendance s’inscrit dans le long terme.

    Enseignement supérieur: toujours plus d’étudiants dans les universités francophones

  2. Bart De Wever.

    Crise politique : à quoi joue la N-VA?

  3. Liverpool pourra compter sur Mané et Van Dijk pour ne pas être le premier tenant du titre éliminé en phase de poules depuis 2012.

    Ligue des champions: plusieurs grands d’Europe en danger

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • Négociations fédérales: l’insulte! Bon sang, mais c’est bien sûr!

    Mais comment n’y ont-ils pas pensé plus tôt ? Les conseillers du Roi avec leurs « Et que je vous sers le café. Et que je vous écoute patiemment »… et Paul Magnette qui fait des vidéos expliquant qu’il recherche « des solutions constructives pour tous, de Zeebruges à Arlon et d’Eupen à Mouscron », en français et en néerlandais ? Que dire des Vande Lanotte, Reynders, Bourgeois et Demotte engoncés dans de chics costumes pour faire honneur à la fonction ?

    Faux !...

    Lire la suite