Benalla a obtenu un passeport de service grâce à un faux, accuse l’Élysée

Benalla a obtenu un passeport de service grâce à un faux, accuse l’Élysée

L’ancien chargé de mission de l’Élysée, Alexandre Benalla, a obtenu un passeport de service qu’il avait sollicité par « une note dactylographiée à en-tête du chef de cabinet » de l’Elysée non signée, a affirmé mercredi devant le Sénat le directeur de cabinet de la présidence de la République, Patrick Strzoda.

« Pour obtenir ce passeport, M. Benalla a adressé au ministère de l’Intérieur une note dactylographiée à en-tête du chef de cabinet, une note non signée de façon manuscrite », a indiqué M. Strzoda devant la commission d’enquête du Sénat, en indiquant qu’il « soupçonnait une falsification » et que la justice avait été saisie.

>Benalla a utilisé « une vingtaine de fois » ses passeports diplomatiques depuis son licenciement

L’ancien chargé de mission de l’Élysée Alexandre Benalla a utilisé «  presque une vingtaine de fois  » ses passeports diplomatiques depuis son licenciement le 1er août 2018, a également affirmé Patrick Strzoda.

Benalla : « J’ai utilisé mes passeports diplomatiques pour mon confort personnel, en aucun cas pour mes affaires »

«  M. Benalla a utilisé presque une vingtaine de fois ses passeports entre le 1er août 2018 et le 31 décembre 2018  », a déclaré M. Strzoda devant la commission des Lois du Sénat constituée en commission d’enquête, en précisant que la première utilisation de ces documents remontait au 7 août.

Sur le même sujet
Affaire Benalla
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous