Accueil Société

Anuna et Kyra, deux jeunes en grève pour le climat

Trois mille élèves ont fait une « grève scolaire » le 10 janvier dernier. Leur but ? Se mobiliser pour le climat. Derrière cette initiative, deux jeunes Flamandes : Anuna De Wever et Kyra Gantois.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Elles sont devenues les visages d’une jeunesse mobilisée pour le climat en Belgique. À respectivement 17 et 19 ans, Anuna De Wever et Kyra Gantois invitent les jeunes à brosser les cours, tous les jeudis, pour se mobiliser en faveur du climat. Le 10 janvier dernier, près de 3.000 élèves néerlandophones les ont rejointes dans les rues de Bruxelles pour crier haut et fort qu’ils étaient « plus chauds que le climat ». Anuna est originaire de Mortsel – où est né Bart De Wever mais aucun lien de parenté – tout comme Kyra Gantois. La première étudie l’immobilier à la Haute École d’Anvers. La seconde est élève en sixième secondaire à l’Athénée royal de Mortsel où elle suit une orientation en sciences sociales.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 23 janvier 2019, 10:04

    Anuna ert Kyra qui singent Greta Thunberg... Elles feraient mieux de s'instruire plutôt que de se laisser manipuler par les idéologies à la mode.

  • Posté par Jespers Emmanuel, jeudi 17 janvier 2019, 18:56

    Les climato-sceptiques s'en donnent à coeur joie sur ce forum. Tout est bon pour les faire taire et les ramener à leurs sages études... Mais ça ne marche plus.

  • Posté par Roosemont Charles, jeudi 17 janvier 2019, 14:55

    C'est bien mais pourquoi ne pas manifester les samedi par exemple.Une idée ?

  • Posté par Ancion Eric, jeudi 17 janvier 2019, 14:37

    Ridicule! Elles auront la possibilité de manifester toute leur vie. Actuellement qu'elles s'instruisent. Alors elles pourront avec brio analyser, comprendre et critiquer ( faire la critique ) tant des documents que des formules toutes faites qui fusent de partout.

  • Posté par Philippe Pasman, jeudi 17 janvier 2019, 13:41

    Non tous les scientifiques ne sont pas d'accord avec les conclusions du GIEC. Je suis presque certain que la majorité des gens qui crient aux loups n'ont pas lu le rapport et donc n'ont pas étudié les courbes et graphiques qui s'y trouvent.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs