Un lanceur d’alerte des Football Leaks arrêté

Les Football Leaks ont permis de révéler les dessous du monde du football.
Les Football Leaks ont permis de révéler les dessous du monde du football. - D.R.

Le 16 janvier, donnant suite à un mandat d’arrêt européen lancé par les autorités portugaises, la police de Budapest a interpellé un jeune homme de 30 ans, de nationalité portugaise. Le communiqué publié par le bureau fédéral portugais d’investigations criminelles fait notamment état de soupçons de tentative aggravée d’extorsion, d’accès illicite à des informations et de violation de secrets. Ainsi que d’une demande d’extradition lancée auprès des autorités hongroises.

L’avocat français du détenu, William Bourdon, qui par le passé a également représenté les lanceurs d’alerte Edward Snowden, Hervé Falciani et Antoine Deltour, décrit son client comme « un très grand lanceur d’alerte européen qui a participé aux Football Leaks ». Puis : « Ecœuré par les pratiques dont il a progressivement eu connaissance, (il) a décidé de révéler au monde l’ampleur des pratiques criminelles qui non seulement affectent la communauté des acteurs du football, mais en endommagent gravement l’image. » Dans le même communiqué, l’avocat français, agissant avec un collègue portugais et un conseil hongrois, précise l’identité de son jeune client : Rui Pedro Gonçalves Pinto.

Menées en 2016 et 2018, les enquêtes Football Leaks ont révélé des pratiques illégales dans le football professionnel et ont suscité de nombreuses investigations judiciaires dans plusieurs pays d’Europe. En matière d’évasion fiscale, notamment.

Rui Pinto, précisent encore ses avocats par voie de communiqué, leur a déclaré qu’il avait « été menacé » ces dernières années et que plusieurs personnes avaient « tenté de le faire taire à n’importe quel prix ». Les conseils du jeune homme ont également annoncé qu’ils feront tout ce qui est en leur pouvoir pour s’opposer à son extradition vers le Portugal, insistant sur la protection qui est légalement due aux lanceurs d’alerte. La fondation franco-américaine The Signal Network, qui apporte son aide aux lanceurs d’alerte, s’est aussi engagée à protéger Rui Pinto. « Cette décision a été validée par notre conseil d’administration », confirme Delphine Halgand-Mishra, directrice de la fondation. Antoine Deltour, à l’origine du scandale LuxLeaks, est pour sa part administrateur de The Signal Network.

Ces deux dernières années, Le Soir et les médias membres de l’European Investigative Collaborations (EIC) ont publié de nombreux articles basés sur les millions de documents issus des Football Leaks. Le Soir et ses partenaires du réseau EIC ont pour principe de ne jamais faire de commentaire sur l’identité de leurs sources potentielles.

Toutes nos révélations sur les Football Leaks

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

  3. TRICHET

    Jean-Claude Trichet: «Les banques centrales pourraient émettre de la cryptomonnaie»

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite