Bernard Clerfayt pour tirer la liste Défi aux élections 2019? L’intéressé «réfléchit avec sérieux»

L’actuel bourgmestre de Schaerbeek Bernard Clerfayt (Défi) poussé dans le dos par Didier Gosuin, l’actuel chef de file de Défi à la Région bruxelloise pour tirer la liste de la formation amarante à la Région bruxelloise lors du scrutin de mai prochain, «réfléchit avec sérieux» aux appels qu’il dit recevoir dans ce sens, a-t-il indiqué à l’agence Belga. «Mais je n’ai aucune annonce à faire à ce propos pour le moment», a-t-il ajouté.

«Il a dix ans de moins que moi et dispose de la maturité et de l’intelligence nécessaire. Il a tout en lui pour le faire. Nous avons beaucoup de qualité chez nous mais je pense en premier lieu à Clerfayt», a commenté le ministre qui exercera quant à lui le mandat de bourgmestre d’Auderghem pour trois ans.

Il devra renoncer à son mandat de bourgmestre

Pour le chef de file de DéFI au gouvernement bruxellois, M. Clerfayt doit cependant renoncer à son mandat de bourgmestre comme lui-même l’a fait. «Cela n’a pas de sens de ne défendre que votre commune... M. Clerfayt a fait beaucoup pour sa commune, mais il pourra aussi faire beaucoup pour la Région. Et via la Région, il pourra à nouveau faire beaucoup pour sa commune», a encore dit Didier Gosuin.

Didier Gosuin cédera le mayorat d’Auderghem

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Borders
» au Public.

  2. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  3. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

La chronique
  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite