Gonzalo Higuain, Michy Batshuayi et Alvaro Morata: le dossier qui va agiter la fin du mercato

Gonzalo Higuain, Michy Batshuayi et Alvaro Morata: le dossier qui va agiter la fin du mercato
Photo News

Alors que tout le monde voyait Michy Bathsuayi débarquer en prêt à l’AS Monaco pour retrouver Thierry Henry, récent entraîneur de Monaco qu’il a cotoyé en équipe nationale, la transaction tarde à se concrétiser.

Une affaire directement liée à Gonzalo Higuain

Selon la Sky Sport Italia et Méditalia, le blocage est lié à la situation... du Milan AC ! En effet, le club italien devrait être contraint de céder prochainement l’attaquant argentin Higuain - prêté par la Juventus - aux Blues de Chelsea. Pour le remplacer, le club milanais a d’abord jeté son dévolu sur le Polonais Krzystof Piatek qui évolue en Serie A à la Genoa.

Cependant, la direction de Genoa refuse de céder son bijou de 23 ans, auteur de treize buts cette saison, pour un montant inférieur à 40 millions d’euros (hors bonus). Elle n’est pas non plus disposée à prêter son joueur à moins qu’une obligation (!) d’achat soit inclue dans le contrat. Selon Méditalia, Elliot Management, qui a récemment pris le contrôle du Milan AC, pourrait accepter cet arrangement particulier qui consisterait à payer la somme du transfert en juin.

Et Batshuayi dans tout ça  ?

Mais comme l’affaire est loin d’être entérinée, la direction milanaise préfère prévoir un plan B. Et ce plan B ne serait autre que Michy Batshuayi ! La direction de Chelsea aurait dès lors bloqué le prêt de son attaquant belge qu’elle aurait proposé à l’AC Milan pour faciliter la transaction de... Gonzalo Higuain !

Morata à l’Atlético Madrid  ?

Cet effet domino ne ferait pas les affaires de Monaco. Ni celles de Morata. En effet, l’international Espagnol, en manque de temps de jeu et d’efficacité à Chelsea, serait sur un siège éjectable si Higuain était amené à débarquer à Stamford Bridge. Cité dans un premier temps à Séville, l’Espagnol pourrait rebondir à l’Atlético Madrid selon la BBC. Affaire à suivre.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 


 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. ©Bruno d’Alimonte/Le Soir

    Didier Reynders exprime ses ambitions au «Soir»: «Le casting bleu est logique»

  2. D’après l’enquête réalisée sur base volontaire sur Facebook, le jeune manifestant est un garçon ou une fille de 17 ans et demi qui étudie dans le secondaire.

    Marche des jeunes pour le climat: les filles et les mecs à égalité

  3. Les présidents de 114 conférences épiscopales de tous les continents se retrouvent de jeudi à dimanche prochain au Vatican, à l’appel du pape François.

    Pédophilie: l’heure de vérité pour le Vatican

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 20: des pâtes bolo sans viande pour lutter contre le réchauffement climatique

    Par Louise Tessier

    Depuis que j’ai commencé ce défi il y a 20 jours, ma consommation de viande a drastiquement baissé. Ce n’est pas vraiment une histoire de convictions, mais surtout de flemme : le boucher se situe bien plus loin que les rayons du Delhaize en face de chez moi. Du coup, j’ai appris à aimer les pâtes bolo sans viande hachée… Mais finalement, ce n’est pas plus mal lorsque l’on connaît les conséquences de l’élevage industriel sur l’environnement. L’élevage bovin en particulier : les bêtes rejettent du méthane, leur alimentation émet du CO2. Selon un rapport de Greenpeace paru en 2018, l’élevage est responsable de 14,5 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. C’est autant que le secteur du transport. Rien que ça.

    Alors fini les brochettes au barbecue et les fondues bourguignonnes ? Pas forcément. Si déjà chaque personne respectait les niveaux de consommation de viande recommandés par l’OMS, soit 400 grammes par semaine, les émissions liées au...

    Lire la suite