Open d’Australie: Marin Cilic remonte deux sets avant de battre Fernando Verdasco au troisième tour

Reuters
Reuters

Mené deux sets à rien par l’Espagnol Fernando Verdasco (ATP 28/N.26), le Croate a gagné les trois suivants, sauvant au passage deux balles de match dans le jeu décisif de la 4e manche, et ainsi obtenu le droit de se retrouver en 2e semaine au stade des huitièmes de finale. Le match qui a duré au total 4h18 s’est terminé sur la marque de 4-6, 3-6, 6-1, 7-6 (10/8), 6-3. Verdasco, 35 ans, peu avoir des regrets. Il a en effet commis une double faute sur sa seconde balle de match.

Cilic, qui jouera son 6e huitième de finale à Melbourne, rencontrera pour une place en quart de finale un autre Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP 24/N.22). Celui-ci, après avoir sorti Andy Murray au premier tour, a battu vendredi la 10e tête de série le Russe Karen Khachanov (ATP 11) 6-4, 7-5, 6-4.

Cilic, 30 ans, a gagné son 7e match en Grand Chelem après avoir été mené deux sets à rien. Il avait été battu en finale l’an dernier à Melbourne par Roger Federer.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par François Laurent

    ATP - WTA

    Maria Sharapova, les adieux d’une diva

  • BELGAIMAGE-160892153

    Par Damien Poncelet

    Grands Chelems

    Roger Federer, forfait à Roland-Garros, se projette sur Wimbledon et les Jeux

  • Mertens a été bousculée par son amie Sabalenka (6-4, 6-3).

    Par Yves Simon, à Dubaï

    ATP - WTA

    Bye, bye Dubaï pour Elise Mertens

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © Arnaud De Cremer

    Mobilité: rouler en voiture aux heures de pointe à Bruxelles coûtera (encore) plus cher

  2. Image=d-20160526-G7YUED_high

    Coronavirus: les médecins généralistes belges dénoncent un manque d’informations

  3. @AFP

    Ligue des champions: De Bruyne, le héros de Manchester City

La chronique
  • Le destin tourmenté d’un ministre de la Culture en Flandre

    Depuis des années, la chanson « Mia » de Gorki, groupe de rock flamand néerlandophone, formé à Gand en 1989, se trouve au sommet des tops 1000 en Flandre. La chanson décrit, selon certains, l’ambiance véritable de la Flandre profonde avec les mots : « De middenstand regeert het land, beter dan ooit tevoren, Mia heeft het licht gezien, ze zegt, niemand gaat verloren » (« La classe moyenne gouverne le pays, mieux que jamais, Mia a vu le jour, elle dit que personne ne perdra »). Le chanteur du groupe, Luc De Vos, est retrouvé mort en octobre 2014 dans son appartement de travail, à Gand où il résidait. Dès 2007, les prix de récompenses musicales en Flandre ont été rebaptisés MIA, Music Industry Awards, un clin d’œil au tube de Gorki. Et c’est pendant la cérémonie de ces MIA que Jan Jambon, le ministre-président de la Flandre, mais également ministre de la Culture,...

    Lire la suite

  • Une fiscalité automobile intelligente: il est grand temps

    C’est peu risqué, mais prenons le pari : l’idée du gouvernement bruxellois d’imposer une taxe de congestion à l’entrée de la ville va faire hurler. Listons les arguments : option antisociale qui nuira aux plus pauvres, nouvelle manifestation de rage taxatoire visant les automobilistes « vaches à lait », mesure discriminatoire, non concertée avec les autres Régions, instrument inefficace puisqu’il n’y a pas d’alternatives et que les automobilistes « n’ont d’autre choix que de prendre leur voiture », décision...

    Lire la suite