Trafic de visas humanitaires: Bart De Wever affirme son soutien à Theo Francken

©Belga
©Belga

Alors que Theo Francken est au cœur de la tourmente à cause d’une affaire de trafic de visas humanitaires, Bart De Wever a affirmé ce samedi sur VTM Nieuws son soutien à l’ancien secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration. « L’objectif des autres partis est de nous déséquilibrer avant les élections », estime le président de la N-VA. Selon Bart De Wever, les critiques envers Theo Francken ne sont pas fondées : « Nous avons sauvé des personnes d’une mort certaine, c’est un acte de bonté », affirme-t-il.

L’audition de Theo Francken est réclamée par de nombreux députés voulant connaître la manière dont lui et son cabinet géraient les dossiers de visas humanitaires de chrétiens de Syrie réfugiés en Belgique. Selon les chiffres de l’Office des étrangers, 600 personnes sont arrivées en Belgique par ce biais, dont 200 par l’intermédiaire de Melikan Kucam, un conseiller communal N-VA de Malines ciblé par une enquête judiciaire pour trafic d’êtres humains. L’homme, âgé de 44 ans, aurait reçu d’importantes sommes d’argent pour permettre à des habitants de zones de conflit en Syrie, en Irak ainsi que dans des pays frontaliers de voyager en Belgique avec un visa humanitaire.

> Le scandale des visas humanitaires prend de l’ampleur

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous