Thierry Henry (AS Monaco) dérape et insulte un joueur de Strasbourg en plein match (vidéo)

Photo News
Photo News

Il ne fait pas bon défendre les couleurs de l’AS Monaco actuellement… C’est le moins que l’on puisse dire quand on regarde la situation actuelle du club du Rocher. Avant-dernier de Ligue 1 avec 15 points, Monaco est en pleine crise. Et l’arrivée de Thierry Henry, ancien T2 des Diables rouges, en cours de saison n’a rien arrangé à l’affaire.

Ce samedi, l’ancien international français, visiblement très excédé, a complètement pété un câble lors de la rencontre face à Strasbourg. Alors que Monaco était mené 1-2, Thierry Henry a passé sa colère sur Kenny Lala, un joueur adverse. « Oh, c’est que la 43e minute, la pu*** de ta grand-mère ! Oui, mais qu’il arrête un peu maintenant. C’est bon… », pestait l’ex-vedette d’Arsenal et du FC Barcelone, devant les caméras de BeIn Sports.

Ce comportement étonnant et désolant résume en quelque sorte le malaise actuel du club. D’ailleurs, la situation s’est aggravée après la pause, puisque Strasbourg a ajouté trois nouveaux buts sur l’ardoise monégasque (1-5)…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  2. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  3. Emir Kir ne sait pas encore s’il introduira un recours contre la décision du Parti socialiste bruxellois.

    Le PS bruxellois tente d’éteindre l’incendie Kir

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite