EuroMillions Basket League: le Brussels ne tremble pas contre Liège, Mons-Hainaut s’incline de trois points

©News
©News

Le Brussels s’est hissé à la troisième place du championnat de Belgique de basket grâce à sa victoire 79-71 contre Liège dimanche à l’occasion de la 14e journée d’EuroMillions Basket League. L’équipe de Serge Crevecoeur a fait la différence dans le troisième quart-temps en marquant 21 points, contre 10 pour les Liégeois.

Les deux équipes se tenant de près jusqu’à la mi-temps, ponctuée sur un score de parité (40-40), il a fallu attendre le début du troisième quart-temps pour voir le Brussels s’envoler dans le sillage de son pivot américain Amin Stevens, meilleur marqueur de la rencontre avec 22 points au compteur. C’est également grâce à son banc, auteur de 32 points contre 16 du côté liégeois, que le Brussels a fait la différence.

Dans le même temps, Mons-Hainaut n’a pas profité de la défaite du leader ostendais samedi soir contre Malines. En effet, les Renards se sont inclinés 85-82 sur le parquet de Limburg United. Mené de six points (80-74) à une minute du terme, Mons-Hainaut était pourtant parvenu à revenir à la marque (80-80) dans les dernières secondes. Mais cinq lancers francs limbourgeois et un raté montois plus tard, la victoire est revenue aux troupes de l’entraîneur américain Greg Gibson.

Au classement, Mons-Hainaut conserve toutefois sa deuxième place avec un bilan de 8 victoires pour 6 défaites. Le Brussels est 3e (9v-3d), Limburg United 6e (6v-7d) et Liège 9e et avant-dernier (3v-10d).

Samedi soir, Ostende a mordu la poussière à domicile contre Kangoeroes Malines (80-82), enregistrant sa 3e défaite de la saison. Battu de deux points la semaine dernière à Alost, Charleroi a enregistré un nouveau revers, cette fois à domicile, contre Anvers (60-72).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Borders
» au Public.

  2. Dominique Leroy, remerciée par le personnel de Proximus lors de son arrivée au siège de l’entreprise ce jeudi. Le parquet, lui, enquête.

    La sortie très chahutée de Dominique Leroy

  3. Pierre-Yves Dermagne

    Vente de Voo et de Win: l’Arc-en-ciel reprend le contrôle dans l’affaire Nethys

La chronique
  • Nethys: le chaos, la clarté et l’hystérie

    La clarté ou le chaos ? Il y a désormais des deux dans le dossier Nethys. Et il va falloir au nouveau ministre de tutelle, Pierre-Yves Dermagne, beaucoup de méthode, de sang-froid, d’expertise et d’indépendance politique pour dénouer ce sac de nœuds.

    Ces derniers mois, c’est l’opacité qui a régné sur la restructuration du groupe liégeois, confisquée par un management, un conseil d’administration, quelques hommes et...

    Lire la suite