Neige attendue ce mardi: «Il est possible que certains bus ne circulent pas», annonce la Stib

Photo d’illustration ©D.R
Photo d’illustration ©D.R

À Bruxelles, la Stib a activé son dispositif préventif en cas de gel et de neige. Cette nuit, les aiguillages seront dégivrés et des véhicules vont distribuer du sel sur le réseau bus et tram. « Toutes les précautions possibles sont prises pour éviter les perturbations. Demain matin, Il faudra évaluer en fonction des chutes de neige si les bus peuvent rouler. Il est possible que certains bus ne circulent pas.  », explique Françoise Ledune, porte-parole de la Stib.

Les voyageurs pourront trouver toutes les informations en temps réel sur les différentes plateformes de la Stib. « Quel que soit le scénario de demain, le réseau souterrain ne sera pas affecté et pourra être utilisé en substitut si des bus ne circulent pas », rappelle la porte-parole

Plan intempéries

En Wallonie, le plan intempérie à quatre niveaux du TEC sera activé. « A priori, on ne devrait pas avoir de grosses perturbations. On devrait rester au premier niveau ce qui veut dire que le trafic sera légèrement perturbé. Mais la situation pourrait être très différente d’une zone à l’autre du réseau.  », précise Stéphane Thiery, porte-parole du TEC.

Il invite les navetteurs à consulter le site de la société de transport avant de sortir de chez eux. « Pour l’instant, on ne peut pas faire de pronostic précis car les chutes de neige ne seront pas les mêmes partout mais toutes les informations utiles à nos usagers seront en temps réel sur notre site et notre application.  »

Nos prévisions météo, région par région

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Les offres de service des libéraux francophones
: «
plus qu’une demande, moins qu’un chantage
»
?

    Négociations: tout le monde freine, même à Bruxelles

  2. FILES-GERMANY-POLITICS-CABINET

    Présidence de la Commission européenne: le moment de vérité pour von der Leyen

  3. ©News

Chroniques
  • Vous avez de ces mots: un ostracisme façon {beulemans}

    Un bruxellois mythique

    Zinnekes de tous poils, kiekefretters de toutes plumes, ne m’en veuillez pas de dire tout droit dehors ce que je pense : le parler bruxellois n’est pas une langue. Je veux dire : il n’est pas une langue reposant sur un système linguistique partagé par une communauté de locuteurs, comme le français ou le wallon. Il fait partie de ces codes mixtes, tels le camfranglais ou le francolof en Afrique, qui varient sensiblement d’un locuteur à l’autre.

    Mais qu’est-ce qu’il raconte, ce zievereir ? Pas une langue, mon bruxellois ? Qu’est-ce que moi je te cause alors ? Qu’est-ce que tu fais avec les Fables de Pitje Schramouille ? Les Flauwskes de Jef Kazak ? La Famille Kaekebroek ? Les marionnettes de Toone ? Et Le mariage de Mlle Beulemans, ça n’est pas du spek pour ton bec, peut...

    Lire la suite

  • Gouvernements escargots

    Cette semaine, si tout va bien, le nouveau gouvernement bruxellois devrait voir le jour. C’est une prouesse en soi : la formation de l’exécutif de la capitale aura nécessité l’accord de six formations politiques, trois francophones et trois néerlandophones, et, dans le débat politique belge, Bruxelles est une Région qui cristallise souvent les tensions entre les premiers et les seconds. Un vrai gouvernement belge, en quelque sorte. Oui, c’est possible. Les Bruxellois entendent depuis quelques jours déjà parler de mobilité, de logement...

    Lire la suite