Accueil Société Régions Bruxelles

Aula Magna lance un appel: «Construisons un peuple bruxellois, fusionnons les communes»

Le think tank Aula Magna dévoile sa vision de Bruxelles. L’idée ? Renforcer la dynamique bruxelloise. En la libérant du carcan des institutions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Construire un peuple bruxellois, fusionner les communes, autoriser les listes électorales multilingues… Ce sont les lignes de force d’un texte que publie ce mardi le think tank bruxellois Aula Magna. Au bas du texte, les signatures de celles et ceux qui portent ces réflexions depuis plus de dix ans, parmi lesquels Fatima Zibouh (politologue), Philippe Van Parijs (philosophe), Eric Corijn (sociologue), Henri Goldman (architecte, rédacteur en chef de la revue Politique)…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Verkaeren Paul, mardi 22 janvier 2019, 13:15

    enfin un point de vue ! enfin un peu d'air frais. On est loin de l'étude "impartiale" du pouvoir socialiste en place disant qu'une majorité de Bruxellois veulent ABSOLUMENT conserver les 19 communes, les 6 zones de police, les cocof, cocom et autres conneries du genre. ceci étant dit, je ne connais pas Aula Magna, mais je vais certainement me renseigner. Le Soir pourrait mettre un link

  • Posté par Bayens Remi, mardi 22 janvier 2019, 12:43

    Je suis assez d'accord pour le principe. Je déplore dans cette étude ne participent pas des industriels et économistes. Quand on voit le nombre de chômeurs, c'est assez inquiétant. D'autre part, la disparités des services fournis par les différentes communes. J'habite à Bruxelles ville à la frontière avec Jette, nous sommes complètement ignorés par la ville, mais à quelques dizaines de mètres de la 'cité modèle' les services sont très actifs alors que nous payons des taxes supérieures pour contribuer à la financer.Nous voyons des voisins partir qui pour la Flandre qui pour la Wallonie.

  • Posté par Poullet Albert, mardi 22 janvier 2019, 12:11

    si la réel démocratie s'applique a l'ensemble des Bruxellois .. 1 homme 1 vote et fin des privilèges démesurés aux Flamands

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs