Open d’Australie: Petra Kvitova domine Ashleigh Barty et rejoint le dernier carré

©AFP
©AFP

Petra Kvitova a assuré sa place pour les demi-finales de l’Open d’Australie de tennis, mardi à Melbourne. La Tchèque, 6e joueuse mondiale et 8e tête de série de ce premier tournoi du Grand Chelem, a battu en quart de finale la favorite du public l’Australienne Ashleigh Barty, 15e mondiale. Elle s’est imposée en deux manches 6-1 et 6-4. La rencontre a duré 1h08.

La grande (1m83) gauchère de 28 ans a profité de sa puissance pour dominer la petite citoyenne d’Ipswich de 22 ans qui jouait le premier quart en Grand Chelem de sa jeune carrière. Sept ans après une première participation, Kvitova retrouve les demi-finales à Melbourne.

Première demi-finale de Grand Chelem depuis 2014

Elle y affrontera la révélation du tournoi l’Américaine Danielle Collins (WTA 35) qui n’avait jamais gagné un match en Grand Chelem avant de disputer à 25 ans son premier « Aussie ». Pus tôt dans la journée, Collins a éliminé la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 44) 6-2, 5-7, 6-1. Il s’agira de retrouvailles. Kvitova a battu Collins cette année au premier tour à Brisbane après un match très serré 6-7 (6/8), 7-6 (8/6), 6-3.

Les meilleurs résultats de Kvitova en Grand Chelem demeurent ses succès en finale à Wimbledon en 2011 et 2014. Depuis ce dernier succès, elle n’avait plus atteint les demies en Grand Chelem

Kvitova avait été éliminée au 1er tour l’an dernier à Melbourne. Avec sa présence dans le dernier carré, la Tchèque est certaine de dépasser l’actuelle N.1 mondiale la Roumaine Simona Halep dans le prochain classement de la WTA. Elle n’est toutefois pas la seule à pouvoir briguer la place de numéro 1. La Japonaise Naomi Osaka (WTA 4), l’Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 7), la Tchèque Karolina Pliskova (WTA 8), toujours en lice en Australie, peuvent aussi briguer ce siège tant convoité.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’expédition commence place Dumon, à Wolume-Saint-Pierre, avec le tram 39 – un vieux modèle.

    Le tour de Bruxelles en mobilité partagée: «Le Soir» a tenté l’expérience

  2. d-20190920-3W685Y 2019-09-20 08:13:25

    Nethys: une semaine de révélations dans «Le Soir»

  3. d-20190830-3VTLPV 2019-08-30 11:01:52

La chronique
  • {L’Ardenne} ou {les Ardennes}?

    Morphologie et géographie

    Un billet de cette chronique a fait le point récemment sur les marques du nombre dans les noms propres. Si la règle générale prône l’invariabilité, elle connaît de nombreuses exceptions, y compris dans des noms de pays ou de régions. Depuis longtemps, le pluriel s’est imposé dans les Amériques, les Antilles ou les Pouilles  ; à date plus récente sont apparus les deux Congos, les deux Corées, les deux Vietnams. Peut-être sera-t-il question demain des deux Belgiques.

    Vu l’abondance de matière, d’autres toponymes ont été prudemment mis en réserve… en attendant que le loup sorte du bois. Cela vient de se produire le week-end dernier dans le magazine Sosoir, compagnon de votre quotidien...

    Lire la suite

  • Climat: rien n’est fait. Tout reste à prouver

    On en sait qui feront les comptes : 75 à 95.000 début décembre 2018, 75.000 fin janvier 2019, 15 à 20.000 en septembre 2019. Et qui en tireront des conclusions sur un essoufflement du mouvement climatique en Belgique. Plus aisé à faire – mais totalement réducteur – que de se frotter au monde complexe, emporté, contradictoire, désespéré parfois de la mobilisation climatique aujourd’hui.

    Depuis près d’un an, et pas seulement à Bruxelles, des centaines de milliers de personnes ont défilé pour...

    Lire la suite