Accueil Culture Scènes

Festival «Me, Myself and I»: émoi, et moi et moi

Parmi les cinq récits autobiographiques programmés, « Girl Fille » d’Isabelle Bats questionne le cheminement d’une fille, femme et lesbienne.

Du 23 janvier au 1er mars à l’Ancre (Charleroi).

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Pas besoin de miroir quand on a le théâtre. D’autant que ce miroir-là, tout en planches, ne risque pas de casser (sept ans de malheur évités !) et qu’il vous renvoie une image XXL, sans bord biseauté.

A l’Ancre à Charleroi, une poignée d’artistes se mirent donc à l’envi : convoquant leurs souvenirs, leurs amours, leurs peurs, leurs interrogations, leur héritage, ils s’observent sous toutes les coutures. Et dans ce reflet miroitent nos propres émotions. Bref, c’est une véritable galerie des glaces qu’érige le festival « Me, Myself and I », où cinq récits autobiographiques s’offrent comme autant de réverbérations de notre humanité.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs