Marché de l’art: 8 pages spéciales sur la Brafa dans «Le Soir»

La Brafa permet à ses exposants et aux promeneurs de respirer - ici le stand de Finch & Co en 2018.
La Brafa permet à ses exposants et aux promeneurs de respirer - ici le stand de Finch & Co en 2018. - Bruno Dalimonte.

Démarrant ce samedi 26 janvier pour le grand public (mais dès mercredi pour les collectionneurs importants et autres invités) la Brafa est devenue depuis quelques saisons le premier événement artistique incontournable de l’année. En raison du calendrier bien sûr mais aussi et surtout en raison du rajeunissement qu’elle a su opérer en douceur. Ce mercredi, « Le Soir » vous propose 8 pages spéciales consacrées à l’événément dans le MAD, le supplément culturel avec votre journal.

Plutôt qu’un lifting pur et dur avec ravalement de façade complet donnant l’impression aux habitués de ne plus reconnaître leur chère vieille dame, la Brafa a su se réoxygéner par étapes, mettant la barre un peu plus haut chaque année, tout en gardant un côté convivial plutôt rare dans ce genre d’événement. C’est sans doute ce qui peut expliquer son étonnant succès de foule: plus de 60.000 visiteurs l’an dernier. Parmi ceux-ci, des collectionneurs bien sûr mais aussi un très grand nombre de curieux, simples amateurs d’art, désireux de profiter de l’événement pour s’en mettre plein les yeux. Et faire de véritables découvertes.

Retrouvez une édition spéciale du MAD ce mercredi dans votre journal « Le Soir ». Rendez-vous en librairie, ou en version numérique

Offre spéciale: recevez chaque mercredi le journal et le MAD chez vous pour 1€ pendant 1 mois (sans engagement)

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous