Accueil Société

Le général Compernol, chef de la Défense: «On a un énorme problème. Beaucoup de gens quittent l’armée»

Télétravail, construction de nouvelles casernes et modernisation des anciennes ou encore régionalisation de la formation et collaboration avec le privé : le général Marc Compernol multiplie les idées pour attirer de jeunes recrues.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

L’année 2018 restera pour la Défense celle du choix du remplaçant de ses vieux F-16. Un investissement important qui a suscité de vifs débats dans la classe politique. Pour l’année qui commence et celles à venir, d’autres enjeux se profilent, tout aussi essentiels. Tour d’horizon avec le chef de la Défense, le général Marc Compernol.

Quel bilan tirez-vous de l’année écoulée ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Nannetti Andre, jeudi 24 janvier 2019, 17:20

    Ce général a un franc parlé. Il sait de quoi il parle et quand il cite les "gars", cela inclut également les femmes. Il utilise un langage de militaire de terrain. Et croyez bien mesdames qu'il reconnaît le travail des femmes a leur juste valeur.

  • Posté par Vigneron Gérard, jeudi 24 janvier 2019, 8:56

    Ok avec son raisonnement mais pourquoi pas aussi d' engagement (F et H ( pr Noela)) dans les secteurs publics ( justice, police, communes….. ).

  • Posté par Vandervelde Alain, mercredi 23 janvier 2019, 18:54

    Beaucoup de gens quittent l'armée ??? Il faut dire que l'armée belge compte parmi ses rangs d'excellents cuisiniers, de très bons coiffeurs et des mécaniciens hors pair ...

  • Posté par Bricourt Noela, mercredi 23 janvier 2019, 18:04

    Ben quoi il parle de ses bons gars à de nombreuses reprises. Aucune femme militaire? Tous ces mots en anglais old fashioned qui font has been…

  • Posté par Francart Eric, mercredi 23 janvier 2019, 19:40

    Gars, gazelles, femmes, hommes... Je suis sorti du circuit il y a déjà un moment, mais je me permets d'affirmer que les femmes à l'Armée ont apporté un plus. Elles forment environ 10% des effectifs. Elles remplissent des fonctions à tous les niveaux et dans beaucoup de fonctions et elles le font bien (et parfois mieux que leurs collègues masculins). Certaines fonctions leurs sont difficiles d'accès, comme les para-commandos, pour des raisons parfaitement compréhensibles. J'estime que les femmes au sein des Forces Armées peuvent être fières de leur prestation.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs