Accueil Économie

Chambardement dans les télécoms français

Orange, numéro un du marché, négocie une fusion avec le numéro trois, Bouygues. D’importantes cessions d’actifs devront être réalisées. Tout le paysage concurrentiel en serait redessiné.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Les rumeurs qui circulaient depuis décembre dernier étaient bien fondées. Les opérateurs télécoms français Orange et Bouygues, ont confirmé ce mardi négocier un rapprochement qui valoriserait Bouygues Telecom à 10 milliards d’euros. Cette opération – si elle se réalise – risque de chambouler en profondeur le marché des télécoms français. Orange, la maison mère de Mobistar est le numéro un du marché tandis que Bouygues est numéro trois. Leur fusion réduirait le nombre d’opérateurs mobiles de 4 à 3 et donnerait naissance à un acteur pesant 54 % de parts de marché dans le mobile et 50 % dans le fixe.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs