Accueil Société

«Une forme de mai 68 non violent»: comment le ministre Jean-Luc Crucke qualifie la marche pour le climat

Plusieurs dizaines de milliers de jeunes se sont mobilisés ce jeudi pour le climat en Belgique.

Temps de lecture: 1 min

Ce jeudi 24 janvier, plus de 35.000 jeunes ont marché dans les rues de Bruxelles et d’autres villes du pays. Ces étudiants du secondaire et du supérieur ont décidé de sécher les cours pour réclamer des mesures politiques plus ambitieuses contre le réchauffement climatique.

« Je compare cela à une forme de mai 68 mais non violent. Une sorte de mai 68 pacifique et tout aussi volontaire, si pas plus. Ils veulent mettre à l’agenda, en premier lieu, le climat », explique le ministre Jean-Luc Crucke à la RTBF.

Un coup dur pour le monde politique ?

Ces jeunes qui manifestent dans les rues au lieu de se rendre en cours, n’est-ce pas un coup dur pour le monde politique ? « On peut l’interpréter comme cela pour ceux qui n’entendent pas le bruit de la rue », explique le ministre wallon du Climat. Le MR Jean-Luc Crucke affirme que la Wallonie n’est pas en reste en matière de respect de l’environnement, en citant pour preuve une mesure que vient de prendre l’exécutif wallon. « Dorénavant, tout projet de décret porté par le gouvernement devra subir un avis climatique, un screening climat ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par Leroy christian, vendredi 25 janvier 2019, 6:57

    Ca c'est clairement du nombrilisme à la belge. 4 Ministres ... Qui dit mieux? Le climat, c'est au moins au niveau européen que cela doit se décider pour infléchir des politiques contre le productivisme à outrance de la société dite libérale ;o(

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko