La vente des tickets pour Tomorrowland commence ce samedi pour le grand public

©Belga
©Belga

Après l’ouverture la semaine dernière des ventes de billets pour les riverains et les tickets « Global Journey », qui proposent des entrées pour Tomorrowland ainsi que le transport vers le site à Boom et/ou le séjour à l’hôtel, la prévente belge débutera samedi. Les résidents du plat pays pourront ainsi se procurer des places pour le festival dance et électro dès 11h. Les préventes seront ensuite accessibles au public international à partir de 17h. La 15e édition du festival mondialement connu se déroulera les week-ends du 19 au 21 et du 26 au 28 juillet.

Le prix du billet oscille entre 105,5 euros pour un pass journalier et 249 euros pour un week-end complet, hors frais de service et d’envoi du bracelet. Des formules VIP sont également prévues. Toutes les places ne seront toutefois pas proposées en prévente samedi. Les ventes internationales s’ouvriront ainsi pour un deuxième volet le samedi 2 février à 17h.

S’inscrire au préalable

Pour pouvoir participer à la prévente, il est nécessaire de s’inscrire au préalable sur le site internet www.tomorrowland.com, soulignent les organisateurs. L’enregistrement pour les préventes belge et internationale se clôture aujourd’hui/vendredi à 20h.

Le thème choisi pour cette 15e édition est « The Book of Wisdom – The Return » (le livre de la sagesse, le retour), en référence à ce thème déjà abordé en 2012. Quelque 400.000 festivaliers sont attendus.

Les têtes d’affiche n’ont pas encore été annoncées mais les amateurs peuvent d’ores et déjà compter sur la présence d’Eric Prydz, Shaquille O’Neal, Nina Kraviz, Oscar &amp ; The Wolf, Carl Cox ou encore Paul Van Dyk. On évoque également la présence d’un hologramme intégral en 3D pour une expérience à 360 degrés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Sabine Laruelle (MR) et Patrick Dewael (VLD) feront rapport au Roi le 9 mars.

    Négociations fédérales: deux libéraux pour pacifier d’abord, explorer ensuite

  2. Pierre Wunsch, gouverneur de la Banque nationale, dénonce l’enrichissement personnel des dirigeants d’Intégrale.

    Affaire Nethys: la Banque Nationale suspecte un abus de biens sociaux chez l’assureur Intégrale

  3. belga

    Europa League: le FC Bruges ne doit plus avoir peur

La chronique
  • Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    Ah s’il avait su ! Le nouveau patron de « Chez Lequet » à Liège aurait été faire ses saluts nazis et chanter « heili hailo haila » sur un char dans un cortège de carnaval et pas dans une salle de restaurant remplie de familles venues sacrifier à la tradition des boulets sauce lapin. Parce que dans un char au milieu d’un cortège de carnaval, tout ça, c’est de l’humour. Et l’explication très raffinée du gérant au micro de la RTBF – « On a fait les bièsses. On a exagéré, je regrette mais chacun a son humour » – aurait mieux tenu la route pour expliquer ce qui tenait très peu de la… farce.

    Enfin c’est ce qu’on pense à Alost, où les organisateurs du carnaval s’apprêtent à laisser défiler des chars avec des caricatures de juifs orthodoxes, avec papillotes, nez crochu, rats et tas d’or, comme ce fut le cas l’an dernier, et cela au nom de l’humour. « Aalst in Zottenland, alles kan en mag » – Alost au pays des fous. Tout est possible et permis : voilà ce qui régit depuis...

    Lire la suite

  • On en a tous marre

    Le Palais a donc une nouvelle fois sacrifié à ce qui devient hélas un rituel. La nomination d’un duo chargé de permettre la formation d’un gouvernement fédéral. Sabine Laruelle et Patrick Dewael sont la neuvième et dixième personnalité politique à s’y coller depuis les élections.

    Un constat d’échec

    C’est d’abord un constat d’échec. Après avoir tenté l’électrochoc, avec la démission forcée de Joachim Coens et Georges-...

    Lire la suite