Accueil Sciences et santé

Diabète : une bombe à retardement

Un Belge sur vingt serait diabétique. Cette maladie insidieuse s’immisce de plus en plus dans le monde, alors qu’un bon suivi permettrait de réduire son ampleur.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Maladie insidieuse, silencieuse, asymptomatique au départ, le diabète pourrait exploser dans les prochaines années, sans une politique ciblée de prévention et des campagnes d’information grand public. Car c’est bien une véritable épidémie que l’on peut redouter, en l’absence de mesures adéquates, à l’aube de la prochaine décennie. On estime d’ores et déjà à 387 millions le nombre de personnes atteintes dans le monde, d’après les derniers chiffres de l’IDF (International Diabetes Federation). 205 autres millions viendront gonfler ce chiffre, ce qui fera un total d’un demi-milliard à l’horizon 2035 ! Déjà, 52 millions d’Européens sont diabétiques et ils pourraient être cent millions en 2040. Dans notre pays, un Belge sur vingt est probablement diabétique à l’heure actuelle. Sont concernés de l’ordre de 500.000 à 600.000 patients, sur la base d’extrapolations, soit 5 % de la population totale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Sciences et santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs