Grand Prix de judo à Tel Aviv: Sami Chouchi décroche le bronze

Belgaimage
Belgaimage

Chouchi était de retour à Tel Aviv, lieu où il avait remporté, en avril 2018, la médaille d’argent aux Championnats d’Europe. Le Bruxellois de 25 ans a battu, coup sur coup, le Tadjik Akmal Murodov (IJF 59), l’Israélien Gal Aliyev (non classé) et l’Italien Antonio Esposito (IJF 20) pour se hisser dans le dernier carré.

En demi-finales, Chouchi a dû s’incliner, pour la quatrième fois en autant de combats, devant un autre local, Sagi Muki (IJF 11). Porté par son public, Muki s’est imposé sur ippon à une minute de la fin. C’est déjà Muki qui avait privé Chouchi de l’or à l’Euro 2018.

En début de journée, Roxane Taeymans (IJF 24) a été battue d’entrée en -70 kg. Exemptée de premier tour, elle s’est inclinée après 3 : 40 de combat contre l’Espagnole Sara Rodriguez (IJF 33), vice-championne d’Europe U23 fin 2018, après une troisième pénalité.

Jeudi, Jorre Verstraeten (IJF 31) a décroché l’or dans la catégorie -60 kg. Samedi, aucun Belge ne sera présent sur les tatamis israéliens.

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. © PhotoNews

    Grand Baromètre: les verts, première famille politique du pays

  2. Les parents de la petite Mawda ont été régularisé pour un an et pourront suivre l’enquête sur le décès de leur fille. Un jugement a également contraint le CPAS de Woluwe-Saint-Lambert à prendre en charge la famille.

    Affaire Mawda: la famille de la fillette régularisée

  3. La N-VA peut souffler
: avoir débranché la prise du gouvernement fédéral n’a visiblement pas traumatisé son électorat. © Belga.

    Grand Baromètre: en Flandre, la N-VA ne paie pas la chute du gouvernement

Chroniques
  • «Février sans supermarché», jour 15: quand j’ai dévalisé un supermarché... alternatif

    Par Louise Tessier

    Aujourd’hui, j’ai (presque) fait une seconde entorse au règlement : je me suis rendue dans un supermarché. Mais pas n’importe lequel. Un supermarché collaboratif, qui favorise «  les produits issus d’une démarche respectueuse de l’humain et de l’environnement  ». Tout un programme !

    À la Bees-Coop de Bruxelles, on trouve de tout comme dans un supermarché traditionnel, mais en version plus ou moins bio, local, zéro déchet, équitable. « Plus ou moins » parce qu’il y a un peu de tout ça, mais que chaque produit ne répond pas à l’ensemble de ces critères. Et ce qui fait surtout l’originalité de l’endroit, c’est que c’est collaboratif : pour pouvoir faire ses courses à la Bees-Coop, il faut devenir collaborateur. Chaque membre doit investir 25 euros dans la coopérative (qui ne poursuit pas de but lucratif), puis s’...

    Lire la suite

  • Grand Baromètre: une vague verte qui rend très très nerveux

    Voilà qui va secouer le monde politique belge. Après des années de domination des partis socialiste, social-chrétien et plus récemment de la N-VA, voici qu’une nouvelle force politique s’impose. Par le biais d’un sondage qui demande évidemment à être vérifié dans les urnes, mais qui ne surprendra pas, tant la poussée verte, des communales aux marches pour le climat, donnait la direction du vent électoral ces derniers temps.

    ...

    Lire la suite