Accueil Opinions Chroniques

Le Brexit ou la fragilité de l’Union européenne

Le Royaume-Uni doit-il rester dans l’UE ? C’est la question que le Premier ministre David Cameron veut poser à ses concitoyens à l’occasion d’un référendum dont les enjeux politiques sont infiniment plus préoccupants que les implications économiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’année 2016 sera d’une grande importance pour l’Union européenne. La cohésion de l’union sera testée comme jamais auparavant. Il y a non seulement le flux d’immigrants qui menace de détruire l’espace Schengen. Il y a en plus la perspective d’une sortie de L’Union Européenne par le Royaume-Uni, le « Brexit ». Une telle sortie serait un test majeur de l’idée que l’Union européenne est permanente.

Le Premier ministre Cameron a annoncé son intention d’organiser un référendum sur la question de savoir si le Royaume-Uni doit rester dans l’UE. Quelle est la probabilité que le « non » l’emporte et force le Royaume-Uni à quitter l’UE ? Quelles sont les implications d’un tel résultat du référendum ? Ce sont les deux questions que je veux aborder.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs