NBA: Houston et Harden trop forts pour Toronto

NBA: Houston et Harden trop forts pour Toronto
Photo News

Houston a confirmé vendredi son retour en forme en battant 121 à 119 un client à l’Est, Toronto, débordé par l’inévitable James Harden qui a dépassé pour le 22e match de suite le seuil des 30 points. Les Rockets sont passés par tous les états devant leur public. Ils ont d’abord été irrésistibles pendant une période et demie et ont compté jusqu’à 22 points d’avance (48-26). Ils se sont ensuite endormis et ont laissé les Raptors revenir à quatre longueurs (74-70) en début de 3e période, avant de reprendre le large et, pour finir, de se faire peur dans le final.

« On a été un peu négligents, mais l’important est d’avoir gagné contre une bonne équipe de Toronto », a analysé Harden. Deux jours après avoir inscrit 61 points face aux Knicks au Madison Square Garden, le MVP en titre n’a marqué « que » 35 points (9 sur 25 au tir, 15 sur 15 aux lancers francs). La faute au marquage agressif et souvent à deux mis en place par Toronto.

« Chaque match est différent. Des fois, je suis plus libre, mais mes coéquipiers ont répondu présent ce soir », s’est félicité « The Beard », en référence aux 24 points d’Eric Gordon et aux 21 de Kenneth Faried.

Harden, favori pour un deuxième trophée consécutif de meilleur joueur de la NBA, a tout de même remporté son duel face à la fine gâchette de Toronto, Kawhi Leonard (32 pts). Il a aussi prolongé sa série de matches à 30 points et plus (22) : dans ce domaine, seul dans l’histoire de la NBA Wilt Chamberlain, au début des années 60 (65), a fait mieux que lui. Grâce à Harden, Houston, toujours privé de Chris Paul, est 5e de la conférence Ouest (28 v-20 d).

Classement également inchangé pour Toronto malgré ce deuxième revers de suite : les Raptors sont 2e à l’Est (36 v-15 d), mais ne sont plus au contact du leader, Milwaukee (35 v-12 d), vainqueur 108 à 99 de Charlotte vendredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous