Charleroi – Waasland/Beveren: le Sporting, réduit à dix pendant un quart d’heure, perd deux points (2-2)

Après son succès sur la pelouse du FC Bruges (0-1), Charleroi accueillait Waasland/Beveren ce samedi. Une victoire leur aurait permis de conforter leur place dans le top 6. Les Zèbres, rapidement menés 0-2, sont revenus dans le match mais n’ont pas réussi à prendre les trois points. Pourtant, Charleroi aura poussé toute la rencontre. À 15 minutes du terme, leur tâche a été rendue plus compliquée avec l’exclusion de Dorian Dessoleil.

Au classement, les hommes de Felice Mazzu occupent la 6e place avec 34 points. Charleroi pourrait faire la mauvaise opération du weekend en cas de victoires d’Anderlecht (5e, 34 pts), la Gantoise (7e, 34 pts) et de Saint-Trond (8e, 33 pts).

Les faits du match

7e. Première grosse alerte pour Waasland/Beveren. Osimhen tente une reprise de volée mais le ballon est repoussé par Davy Roef, avant que la défense waeslandienne se dégage.

12e. Massimo Bruno reprend le ballon à la suite d’un mauvais dégagement de la défense. Son tir est dévié dans le but par Osimhen qui était en position de hors-jeu. Le but a donc été logiquement annulé.

15e. C’est finalement Waasland/Beveren qui ouvre le score via Ampomah d’une belle frappe croisée à l’entrée du rectangle. Penneteau ne peut rien faire.

21e. Six minutes plus tard, même style de phase, même conclusion. Vanzo reçoit le ballon à l’entrée de la surface et place la balle au ras du poteau d’un Nicolas Penneteau désabusé. C’est 0-2.

24e. Le Sporting pousse pour revenir dans le match et obtient plusieurs corners. L’un d’eux est mal dégagé par les Waeslendiens. Massimo Bruno, bien placé à hauteur du point de penalty, envoie une merveille de frappe dans le but de Roef. Le match est relancé.

40e. Dorian Dessoleil manque de chance juste avant la mi-temps. Le défenseur carolo voit son envoi dévié par Roef sur la barre transversale.

45e. Nouveau but annulé contre le Sporting de Charleroi pour une nouvelle position de hors-jeu. Osimhen avait pourtant réussi à mettre le ballon dans un angle impossible.

59e. Le Sporting bénéficie d’un coup franc le long de la ligne de but à l’entrée du rectangle. Osimhen, étrangement seul aux six mètres, reprend un centre de Nurio et fait 2-2.

76e. Dorian Dessoleil reçoit un deuxième carton jaune et est renvoyé au vestiaire plus tôt que les autres.

90e. Le Sporting aura poussé jusque dans les derniers instants sans parvenir à repasser devant malgré une dernière tentative de David Henen, bien repoussée par Roef.

Le direct commenté

La journée de championnat

Le classement général

Les statistiques

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. «
Les derniers vrais grands accords en Belgique datent de la fin des années nonante. Depuis, ce pays est complètement paralysé.
» © Dominique Duchesnes.

    Hendrik Vuye: «Vous avez eu Leterme, puis De Wever, demain vous aurez Van Grieken…»

  2. MELANIE DEBIASIO ©DOMINIQUE DUCHESNES

    Les Racines élémentaires de Melanie De Biasio: «J’ai perdu ma voix, j’ai vécu le pire, ça m’a rendu forte»

  3. Cette Congolaise de 36 ans, Kavugho Mbafumoja, ici à l’hôpital général de Beni ce 3 décembre, a survécu à une attaque d’un groupe armé.

    L’est du Congo, nouvelle cible du combat djihadiste

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite