Les obsèques de Michel Legrand auront lieu vendredi à Paris

Les obsèques de Michel Legrand auront lieu vendredi à Paris

Les obsèques de Michel Legrand, un des maîtres compositeurs de musiques de films, se dérouleront vendredi à 11H30 en la Cathédrale orthodoxe Saint-Alexandre-Nevsky à Paris, suivies par un hommage public au théâtre Marigny, a-t-on appris lundi auprès de son attachée de presse.

La cérémonie religieuse se déroulera en présence de la «famille» et des «amis proches» du créateur des thèmes des films de Jacques Demy «Les Parapluies de Cherbourg» et «Les Demoiselles de Rochefort», décédé samedi à l’âge de 86 ans.

> Michel Legrand et Macha Méril: mariage plus vieux, mariage heureux (photos)

Après quoi, un hommage public lui sera rendu à partir de 14H00 au théâtre Marigny où se joue actuellement une adaptation sur les planches de «Peau d’âne», autre film de Jacques Demy dont il composa la musique.

Michel Legrand sera inhumé à 16h30 au cimetière du Père-Lachaise, où le public qui le souhaite pourra lui adresser un dernier adieu.

Trois Oscars

Au cours d’une carrière de plus de 50 ans qui lui a valu une renommée mondiale, il a obtenu trois Oscars: pour la chanson «Les moulins de mon coeur», tirée de la musique de «L’affaire Thomas Crown» en 1969, pour «Un été 42» (1972) et «Yentl» (1984).

>Mort du compositeur Michel Legrand: ses cinq musiques inoubliables (vidéos)

Musicien touche-à-tout, longtemps d’obédience jazz, Michel Legrand a d’abord été accompagnateur et arrangeur pour des chanteurs, travaillant avec les plus grands de Miles Davis à Ray Charles, en passant par Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf.

Il avait commencé à composer des musiques de films dans les années 60 avec l’émergence de la Nouvelle vague, travaillant pour Agnès Varda, Jean-Luc Godard, et surtout Jacques Demy.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. Charles Michel a trouvé un compromis pour le casting ministériel. En sera-t-il de même pour la présidence du MR
?

    MR: après le casting ministériel, le combat présidentiel

  2. A Bruxelles et en Wallonie, l’informateur royal Johan Vande Lanotte se place dans le top 5 des hommes politiques appréciés de la population.

    Grand Baromètre: le retour en grâce de Vande Lanotte à Bruxelles et en Wallonie

  3. Josse De Pauw dans « La Mémoire  des arbres ».

    Le Théâtre National dans le viseur des Russes

La chronique
  • Vive le furlong!

    Pour retrouver la canicule, plongeons-nous un moment dans la tête de Boris Johnson.

    A quoi ressemblera dans son esprit la Grande-Bretagne après qu’elle ait fermé les volets et les mille sabords pour que rien ne vienne plus souiller les mocassins à glands des sujets de Sa Gracieuse Majesté ?

    A propos d’Elisabeth II, justement. Symbole essentiel de la Grande-Bretagne à l’ancienne que les Brexiters veulent reconstituer. Elle restera évidemment reine de la quinzaine d’Etats du Commonwealth dont elle est la cheffe d’Etat (dont l’Australie et le Canada). Mais, pour marquer le retour à la Belle Epoque, elle reprendra le titre d’Impératrice des Indes. Ça ne coûte pas cher et quelques gogos d’électeurs n’y verront que du feu. Permettant de sortir du placard ce magnifique slogan de jadis : un empire sur lequel le soleil ne se couche jamais – ce qui au passage permet de supprimer l’heure d’été, c’est toujours ça d’économisé.

    ...

    Lire la suite

  • «Nous avons une obligation de résultats»: chiche!

    Nous avons désormais une obligation de résultats. » Elio Di Rupo parlait d’or devant ses militants jeudi soir à Namur. Cette phrase vaut d’ailleurs au premier chef pour le (l’ex ?) président du PS qui s’est couronné ministre-président wallon et a mené les négociations menant à l’accord de gouvernement. Mais elle s’applique tout autant aux deux autres partis qui forment le nouvel arc-en-ciel.

    Se serrer les coudes...

    Lire la suite