Que peut-on attendre des derniers jours du mercato en Belgique?

@News
@News

En Belgique, Anderlecht cherche avant tout à réduire un noyau jugé trop large par les dirigeants. Une liste de joueurs superflus a ainsi été établie par le club. On y retrouverait par exemple Appiah, Lawrence, Morioka ou Vranjes, versé dans le noyau B la semaine dernière. Au niveau des arrivées, la priorité est mise sur le transfert d’un attaquant supplémentaire, principalement pour suppléer Landry Dimata, le meilleur buteur du club en championnat, actuellement blessé.

Au Standard , le calme règne, en grande partie grâce aux résultats sportifs du club liégeois, qui vient d’aligner un 13/15. Seule l’arrivée de Nicolas Raskin, jeune médian de 17 ans formé en partie au Standard, en provenance de La Gantoise, a été actée. La fin de mercato des Rouches restera sans doute aussi calme que son début, vu la quantité du noyau.

Le FC Bruges n’a pas encore enregistré d’arrivée dans ce mercato, mais y travaille. Plusieurs pistes sont évoquées même si les Brugeois n’ont pas de besoin essentiel à combler.

Le leader indiscuté du championnat, le KRC Genk, effectue un mercato tranquille en signant quelques joueurs pour consolider son groupe en vue de la lutte pour le titre et de l’Europa League. Le grand objectif d’ici le 31 janvier restera pour le Racing de conserver ses joueurs majeurs (Berge, Trossard, Malinovsky) comme il a su le faire avec Alejandro Pozuelo, qui a refusé des offres lucratives pour rester à Genk.

Côté wallon, le Sporting de Charleroi doit réagir à la perte de Christian Benavente. Le Péruvien est parti en Égypte, au Pyramids FC, après avoir reçu une offre « impossible à refuser  » selon le club carolo. Le Sporting cherche donc un joueur capable de mener le jeu des Zèbres. Ryota Morioka, sur une voie de garage à Anderlecht, est cité. La piste iranienne, fructueuse dans le passé à Charleroi, mène à un potentiel renfort supplémentaire : Younes Delfi, un jeune joueur de 18 ans capable de jouer sur les deux flancs. Ali Golizadeh blessé pour quelques semaines, le Sporting reste à l’affût d’une occasion. Tout en n’étant pas à l’abri de perdre encore un de ses titulaires, uniquement en cas d’offre similaire à celle qui a concerné Benavente.

L’Excel Mouscron, plus mauvaise attaque de Pro League, s’est renforcé avec un attaquant, et pas n’importe lequel. Taiwo Awoniyi, révélation du club la saison passée, est prêté une nouvelle fois par Liverpool. La défense mouscronnoise est solide cette saison, et rien n’indique que l’Excel se renforcera encore dans ce secteur d’ici la fin du mercato, afin d’aller chercher son maintien.

Eupen n’a signé qu’un seul joueur, l’attaquant international tunisien Msakni. Le club peut toujours compter sur ses liens avec le Qatar pour récupérer un éventuel joueur.

Le mercato se clôture le 31 janvier à 23h59 en Belgique. Mais attention aux clubs chinois et russes, qui resteront actifs jusqu’à fin février, avec leurs importants budgets…

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191015-3WNJFK 2019-10-15 15:16:54

    La voiture cède lentement du terrain: des différences importantes selon les régions

  2. Sven Gatz ne voit pas le Multilinguisme comme un lot de consolation. Bien au contraire. «
Je voulais ce portefeuille
!
»

    Sven Gatz au «Soir»: «Bruxelles est une Région trilingue, multilingue»

  3. d-20191203-3XK945 2019-12-03 10:58:52

    Enseignement: regarder Pisa avec les lunettes de l’optimiste

La chronique
  • France: les premières leçons d’une révolte sociale

    Jeudi, grande manifestation syndicale contre la réforme des retraites : énorme succès.

    Samedi, trente manifestations de « gilets jaunes » dans la foulée de cette révolte sociale : énorme bide.

    Spectaculaire retournement de situation. Il y a encore quelques mois, il était de bon ton de gloser sur le fait que le mouvement « gilet jaune » avait ringardisé et marginalisé le mouvement syndical. Le verdict est tombé.

    Arnaque médiatique

    En vérité, nous avons été victimes d’une énorme arnaque médiatique (on reconnaîtra que j’ai tenté, sans succès, de la démystifier).

    Jeudi donc, près d’un million de citoyennes et de citoyens ont défilé dans toute la France.

    Au plus fort du mouvement des « gilets jaunes », ils furent 300.000. Or, à l’époque...

    Lire la suite

  • PS et N-VA: casa Kafka

    Et donc voilà Paul Magnette qui reprend cet après-midi le chemin du palais royal. Après des mois utilisés par d’autres à « dégager le terrain » – une manière cosmétique d’occuper le vide –, le président du PS a fait le boulot. Il pourrait même ne pas venir les mains vides : il aura à tout le moins essayé un scénario qui aurait sorti le pays de la crise et d’une transition en affaires courantes de moins en moins légitime démocratiquement. Il aurait produit un gouvernement. Ric-rac, mais un gouvernement....

    Lire la suite