Gilets jaunes: Emmanuel Macron déplore 11 morts «en raison de la bêtise humaine»

© Belga
© Belga

Le président Emmanuel Macron a «  déploré » le bilan humain depuis le début de la crise sociale des « gilets jaunes » en France en annonçant que «  11 personnes » avaient perdu la vie, tout en soulignant qu’aucune n’avait «  été victime des forces de l’ordre ». «  Je déplore que onze de nos concitoyens français aient perdu la vie durant cette crise (…). Je note qu’ils ont bien souvent perdu la vie en raison de la bêtise humaine mais qu’aucun d’entre eux n’a été la victime des forces de l’ordre », a déclaré le chef de l’État au cours d’une conférence de presse avec son homologue Abdel Fattah al-Sissi.Depuis le début du mouvement social des gilets jaunes, le bilan était jusqu’à présent de dix morts.

Selon le ministère de l’Intérieur interrogé par l’AFP, la 11e victime est un gilet jaune de 52 ans qui a été victime d’un malaise cardiaque samedi à Paris, sans lien avec les incidents survenus dans la capitale.

Un leader connu des gilets jaunes blessé à l’œil à Paris (vidéo)

«  Ce que la France vit depuis plusieurs semaines est inédit et je veux rendre hommage au professionnalisme des forces de l’ordre dans ce contexte », a ajouté lundi Emmanuel Macron.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous