Accueil Société

Un sous-marin russe vit ses derniers jours à Zeebruges

Construit en 1967, l’appareil a été utilisé par l’armée soviétique durant la guerre froide. Arrivé au Seafront en 1996, il a attiré plus d’un million de visiteurs et va être démantelé en juin.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Sa longue carcasse noire ne passe pas inaperçue au milieu du port de plaisance de Zeebruges depuis plus de 20 ans. Elle a d’ailleurs déjà attiré plus de 1,2 million de visiteurs. Pourtant, le sous-marin russe de classe Foxtrot vit ces dernières heures à la côte belge. En juin prochain, il entreprendra son ultime voyage vers les chantiers navals Galloo de Gand où il sera démantelé. En attendant, il attire encore la grande foule, comme ce lundi où une classe d’une école primaire locale est montée à bord. « Nous avions prévu de terminer les visites du sous-marin en ce début d’année mais la demande est telle que nous prolongeons sa durée de vie jusqu’au 2 juin, explique Sofie Pieters, directrice du Seafront, le parc à thème maritime qui gère le vaisseau. Pour célébrer son départ, nous organiserons des festivités le dernier week-end de mai. Le sous-marin laissera sa place à une attraction nouvelle. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Vrai ou faux: les chiffres de Sciensano sont-ils pollués par des patients qui ne sont pas malades du covid?

Plutôt vrai. Si les admissions à l’hôpital ne recensent que des patients qui souffrent du covid, le nombre total de lits occupés dans les unités covid des hôpitaux belges inclut une partie de malades positifs au virus, mais admis pour une autre raison. Un phénomène que Sciensano ne peut pas chiffrer, mais qui n’est pas anecdotique vu la forte circulation d’omicron en ce moment.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs