Marche pour le climat: Bruxelles doit faire un effort, selon le conseil communal

© Le Soir
© Le Soir

Dans la foulée des manifestations récentes en faveur d’un nécessaire virage dans la lutte contre le changement climatique, le conseil communal de la Ville de Bruxelles a adopté lundi soir à l’unanimité une motion en faveur d’initiatives à prendre au niveau de la commune centrale de la capitale.

Le MR et la N-VA se sont abstenus. Le PTB, qui avait également déposé une proposition de résolution, aurait voulu aller plus loin. Il a toutefois soutenu la motion, la considérant comme un point de départ.

Ecolo demande que les revendications des citoyens se traduisent « dès maintenant »

« Une véritable expérience d’éducation à l’environnement »

Par cette motion, le conseil communal demande au collège des bourgmestres et échevins de mettre rapidement en œuvre le « Plan Climat » adopté par le conseil en mai dernier et le chapitre « Climat » du tout récent accord de majorité 2018-2024. Il lui demande également d’encourager et d’épauler les initiatives pédagogiques concernant la thématique du climat dans les établissements scolaires de la Ville de Bruxelles, «  afin de soutenir les élèves dans leur ambition d’être des acteurs conscients et responsables face à cet enjeu majeur du 21ème siècle ».

► Charles Michel sur le climat : « Beaucoup a été fait, mais peut-être pas assez expliqué »

Autre souhait de la motion déposée par Marie Nagy (DéFI), Khalid Zyan (PS) et Soetkin Hoessen (Ecolo-Groen) : privilégier des mesures éducatives et instructives en lien avec l’objet des manifestations afin d’en faire une véritable expérience d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté pour les élèves en obligation scolaire dont l’absence est injustifiée.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191203-3XK945 2019-12-03 10:58:52

    Enseignement: regarder Pisa avec les lunettes de l’optimiste

  2. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que nos voitures

  3. ©News

    Les bulletins des Mauves face au Sporting de Charleroi: une défense inspirée, une attaque patraque

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite