Didillon dans «La Tribune» avant Standard-Anderlecht: «Mon mot belge préféré? Pour préfacer le match de dimanche, je dirais baraki» (vidéo)

@News
@News

Thomas Didillon était l’invité de l’émission « La Tribune » sur la RTBF. Vingt-quatre heures après le succès d’Anderlecht face à Eupen (2-1) et à quelques jours du Clasico face au Standard, le gardien de but des Mauves a évoqué, à cœur ouvert, l’actualité de son club, toujours en quête d’une qualification pour les Playoffs 1. Il est aussi revenu sur le passé du club et sur son statut, lui qui n’a que 23 ans.

Morceaux choisis

– « Mon mot belge préféré ? Pour préfacer le match de dimanche, je dirais baraki ».

– « Après le match face à Eupen, j’ai parlé avec le keeper d’Eupen. On a complimenté la pelouse… Qui n’était pas facile (rire) ».

– « Je trouve les arbitres français plus pédagogues ».

– « Les jeunes belges devaient être émerveillés lorsqu’ils ont regardé la rencontre de Coupe du monde face au Brésil ».

– « La maturité d’un keeper arriver vers 27 ou 28 ans ».

– « En arrivant, Rutten a fait preuve de légéreté tactique, ce qui offre davantage de libertés offensives. On revient aux fondamentaux et on avance petit à petit ».

– « Il faut avoir du respect pour le club dans lequel on arrive ».

– « En arrivant à Anderlecht, j’ai été agréablement surpris de la qualité des jeunes. Il y a Verschaeren, mais pas seulement »…

– « Le retour de Kara, c’est de bon augure pour la suite. Cela va apporter de la stabilité ».

– « En l’état actuel, et pour repartir sur des bases saines, le fait de jouer à quatre derrière est une bonne chose ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @Belga

    Par Sébastien Huzler

    Division 1A

    L’Excel Mouscron ne trouve pas la formule face à ses rivaux

  • Les Zèbres éprouvent toutes les peines du monde à retrouver leur efficacité du début de saison. @Belga

    Par Benjamin Helson

    Charleroi

    Sporting de Charleroi: une faillite collective

  • @Belga

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Anderlecht: Michel Vlap, le but du déclic?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous