Cuba: une tornade fait au moins 4 morts et 195 blessés

© AFP
© AFP

Au moins quatre personnes ont été tuées et 195 blessées par une tornade qui a frappé La Havane dans la nuit de dimanche à lundi, selon un bilan officiel qui pourrait encore s’alourdir.

Le site internet officiel Cubadebate a indiqué que « La Havane a été frappée par une puissante tornade qui peut être comparée à un ouragan de catégorie 4 ou 5, même si son impact est plus localisé ».

© Reuters
© Reuters

Des vents de 300 km/h ont été enregistrés pendant le passage de la tornade sur la ville, qui a duré seize minutes, a affirmé le directeur de l’Institut de météorologie (Insmet), Celso Pazos. Un expert au sein de cet institut, Armando Caymares, a expliqué que «  les gens ont senti comme le bruit d’un avion à réaction ».

Des journalistes de l’AFP ont constaté que des rues du quartier de Luyano, dans la municipalité du 10-Octobre, étaient remplies de débris. Des morceaux de balcons se sont détaché de certains bâtiments et certaines rues étaient coupées par des arbres et des poteaux abattus.

© Reuters
© Reuters

Les autres secteurs de la capitale cubaine affectés sont ceux de Santos Suarez, Via Blanca et Chibas.

« Nous sommes en train de visiter les lieux touchés par ce phénomène météorologique de grande intensité à Regla », un quartier du sud-est de La Havane, avait indiqué sur Twitter lundi matin le président cubain Miguel Diaz-Canel.

« Il y a de graves dégâts, et pour le moment nous déplorons la perte de trois vies humaines et dénombrons 172 blessés », avait-il également indiqué, en ajoutant que des secours étaient à l’oeuvre sur les sites sinistrés.

Un millier d’habitations touchées

Un nouveau bilan officiel a été donné lundi soir, faisant état de quatre morts et 195 blessés, dont plusieurs sont dans un état grave.

© Reuters
© Reuters

Quelque 1.238 habitations ont été endommagées par la tornade, dont 124 sont entièrement détruites, a affirmé par ailleurs Juan Montalvo, un responsable du gouvernement provincial.

« Forte tornade sur La Havane. Cela m’est tombé dessus dans la rue, en voiture, avec mon épouse et mes enfants. J’ai dû éviter des branches tombées, des inondations et des vents violents. C’était effrayant », a raconté l’acteur Luis Silva, surnommé « Panfilo », qui avait rencontré le président américain Barack Obama lors de sa visite historique dans l’île en 2016.

© Reuters
© Reuters

La tornade est survenue durant une tempête qui a affecté la partie occidentale de Cuba, avec des rafales atteignant jusqu’à 100 km/h, et qui se prolongeait lundi matin.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191203-3XK945 2019-12-03 10:58:52

    Enseignement: regarder Pisa avec les lunettes de l’optimiste

  2. d-20191008-3WJ5PV 2019-10-08 12:36:39

    Climat: le transport maritime pèse autant que nos voitures

  3. ©News

    Les bulletins des Mauves face au Sporting de Charleroi: une défense inspirée, une attaque patraque

La chronique
  • Dans la hotte de saint Nicolas :{couques}, {nicnacs} et {spéculoos}

    Pour nombre d’entre nous, le 6 décembre fait revivre des souvenirs dont l’évocation suffit à nous convaincre que les enfants sages d’antan étaient bien différents de ceux d’aujourd’hui. Pourtant, même si le contenu de la hotte du grand saint a bien changé, il recèle quelques indémodables qui suscitent chez petits et grands un même élan de gratitude vis-à-vis de ce mystérieux visiteur à qui l’on pardonne bien volontiers son intrusion d’un soir. Dans le sillage de celui-ci, cette chronique vous offre quelques friandises linguistiques qui ont bravé les décennies, tout comme les réalités qu’elles désignent.

    Une couque de Dinant, pas de Reims

    Pas de hotte de saint Nicolas sans couque, gourmandise lexicographique de solide consistance. Une couque bien différente de ces pâtisseries à base de pâte briochée que sont, en Belgique, la couque suisse et la couque au beurre (avec ses déclinaisons aux raisins et au chocolat). Il s’agit d’un pain d’épices à pâte très ferme, ce qui...

    Lire la suite

  • Question à la N-VA: pourquoi se rendre détestable?

    Stop Khattabi » en lettres capitales noires sur fond jaune, avec pour suivre « Pas d’activiste qui puisse contrecarrer les décisions de justice à la Cour constitutionnelle ». Le tout à côté du visage de l’ex-coprésidente d’Ecolo, érigée par la N-VA en ennemie publique numéro un.

    Cette campagne « ad feminam » sur Twitter est pour commencer totalement déplacée alors qu’il existe un Parlement pour...

    Lire la suite