Andy Murray opéré à la hanche: «J’espère que ce sera la fin de ma douleur» (photos)

©Photonews
©Photonews

Andy Murray a annoncé avoir été opéré à la hanche de lundi à Londres. En janvier 2018, le Britannique avait déjà subi une première opération à la hanche et n’avait depuis joué que 15 rencontres.

Murray a publié sur Instagram une photo de lui après l’opération : « Je me sens encore un peu faible pour l’instant, mais j’espère que ce sera la fin de ma douleur à la hanche », commente l’ancien numéro un mondial. « J’ai maintenant une hanche en métal. »

L’Écossais de 31 avait annoncé avant le début de l’Open d’Australie qu’il envisageait prendre sa retraite cette saison. S’il espère pouvoir quitter la compétition après Wimbledon, Murray n’était pas certain de tenir physiquement jusqu’à juillet. « J’ai fait à peu près tout ce que je pouvais pour essayer que ma hanche aille mieux et ça n’a pas beaucoup aidé », avait alors expliqué Murray. « Je pense qu’il est possible que l’Open d’Australie soit mon dernier tournoi   ». Andy Murray a été éliminé au premier tour à Melbourne par l’Espagnol Roberto Bautista Agut.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. Pour Pierre Verdier, CEO de l’entreprise, le salariat est incompatible avec le modèle Deliveroo.

    Pierre Verdier au «Soir»: «Deliveroo ne pourrait plus couvrir que des zones très réduites»

  3. La princesse Diana, le 12 juin 1997.

    Archive: avant Harry, sa mère Lady Diana avait aussi perdu le statut d’altesse royale

  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite