«Green book», un road-movie taillé pour les Oscars: nos critiques des sorties cinéma

«Green book», un road-movie taillé pour les Oscars: nos critiques des sorties cinéma

Green book (Peter Farrelly)

Pour sa première incursion dans le registre dramatique, Peter Farrelly signe un film à la fois drôle et intelligent, qui évoque un sujet fort tout en le rendant accessible. Loin d’être bourré de bons sentiments ou de s’enfoncer dans le pathos, Green Book touche par sa capacité à rendre les situations vraies, tout en n’oubliant pas un comique qui s’installe joliment dans les dialogues. Humain, vrai, classique et original à la fois, ce road-movie taillé pour les Oscars pousse à aller au-delà des préjugés.

Continuer (Joachim Lafosse)

Ce road-movie existentiel se transforme en « Rendez-vous en terre inconnue ». De chevauchées en communications minimales, le cinéaste belge réussit quelques belles scènes mais étire le temps jusqu’à l’ennui, ne parvenant pas à donner de l’épaisseur aux enjeux, ni à émouvoir.

Les estivants (Valeria Bruni Tedeschi)

Valeria Bruni-Tedeschi poursuit sa veine autofiction pour une mise en abîme parodique. C’est fouillis, redondant, maladroit, décalé, superficiel, caricatural, gonflant, narcissique mais plein d’humanité.

Donbass (Sergei Loznitsa)

Ce récit haut en couleur, teinté d’humour et de sarcasmes, est un étrange objet de cinéma. Sur un ton décalé et (très) engagé, Sergei Loznitsa enchaîne les situations absurdes où le grotesque et le tragique s’entremêlent dans un tas de tranches de vies.

Dragons 3 : Le monde caché (Dean DeBlois)

Entamée en 2010, la trilogie des Dragons s’inscrit dans les chouettes réussites de l’animation américaine. Une trilogie qui trouve ici son terme, entre fun, aventure, mais aussi émotion et même drame.

Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ? (Philippe de Chauveron)

À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20160331-G6VKJE 2016-03-31 07:30:31

    Commémorations: victimes, secouristes, policiers, politiques nous racontent leur journée du 22 mars

  2. Les attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles ont durablement marqué le pays, jusque dans ses procédures judiciaires.

    Comment les attentats du 22 mars ont changé la justice

  3. POLITICS NEUFCHATEAU LOCAL ELECTIONS FRAUD

    Dimitri Fourny inculpé: une catastrophe pour le CDH

  • 22 mars 2016: temps des victimes, temps judiciaire

    Le temps est un redoutable ennemi. Il affaiblit insidieusement mais inéluctablement la compassion due aux victimes des attentats du 22 mars 2016 mais permet aussi à la société belge de tourner lentement l’une des pages les plus sombres de son histoire. Les commémorations qui auront lieu aujourd’hui ont cette utilité magique : raviver la solidarité à l’égard des victimes et inviter notre société à ne pas tourner la page trop vite en oubliant ce que fut ce matin tragique du 22 mars.

    Trois ans pour...

    Lire la suite