Accueil Monde Amériques

Venezuela: les militaires plus que jamais au centre du jeu

Le président d’opposition appelle les soldats à lâcher Maduro. Mais la hiérarchie à tout à perdre dans son renversement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

M ercredi de midi à 14 heures, partout au Venezuela nous descendrons dans les rues pour exiger des forces armées qu’elles se mettent du côté du peuple  ». Juan Gaido, qui s’était proclamé mercredi dernier « président par intérim » du Venezuela, a lancé cet appel. Car il sait que le pouvoir de Nicolas Maduro, qui a prêté serment le 10 janvier pour un second mandat présidentiel obtenu après des élections qui n’ont pas été libres, tient essentiellement sur deux jambes : les revenus du pétrole et le soutien de l’armée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Naeije Robert, mercredi 30 janvier 2019, 8:03

    Ne pas oublier qu'il y a près de 80000 fonctionnaires cubains au Vénézuela, payés par du pétrole livré gratuitement à Cuba. Ils ont travaillé à reproduire efficacement le modèle totalitaire cubain dans le pays d'accueil.

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs