Accueil Opinions Le 11h02

La fin de la Belgique reste dans l’ADN de la N-VA

La N-VA rallume-t-elle le feu communautaire ? Véronique Lamquin, cheffe du service politique, a répondu à vos questions.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Revoir le 11h02 sur mobile et tablette

La ministre N-VA du gouvernement flamand Liesbeth Homans dit croire que la Belgique existera encore en 2020 mais formulé « l’espoir » que ce ne sera « plus » le cas en 2025. «  2020, c’est trop tôt  », indique Mme Homans au sujet de la disparition de la Belgique, en formulant le vœu qu’un maximum de compétences aillent aux entités fédérées après les élections de 2019 «  de sorte que la Belgique disparaisse d’elle-même  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs