Accueil Économie

SNCB: les syndicats répondent aux attaques de Galant

Le mouvement a été bien suivi en Wallonie au premier jour de la grève. La Flandre, elle, n’a pas été totalement épargnée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Le premier des deux jours de grève lancés par les syndicats CGSP-Cheminots et CSC-Transcom a fortement perturbé le trafic ferroviaire mercredi, surtout en Wallonie. À l’heure de pointe du matin seul 15 % du trafic était assuré. Le mouvement était encore mieux suivi à l’heure de pointe du soir avec entre 8 %, selon la SNCB, et 13 %, selon Infrabel, de trafic assuré au sud du pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs