Accueil

Eric Goossens au «Soir»: «Le triangle européen qui marche bien, c’est France-Belgique-Luxembourg»

Le cinéma d’animation belge manque encore de jeunes talents, de certaines ressources de post-production et de cashflow. Mais le Luxembourg, la Belgique et la France constituent un pôle fort.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

Eric Goossens est à la fois patron de Walking the Dog – dont les studios sont établis à Koekelberg – et vice-président de l’union professionnelle du cinéma d’animation anim.be, qu’il réforme en ce moment.

1.500 personnes, c’est ce que pèse l’animation belge ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs