Accueil Opinions

Un an après les attentats, Charlie est bien vivant!

Il y a un an jour pour jour, le journal satirique Charlie Hebdo était la cible des terroristes. Douze personnes ont perdu la vie et pourtant le journal n’est toujours pas mort. Loin de là. L’édito de Daniel Couvreur.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

S’il te plaît Charlie, dessine-moi sans moutons…

Charlie Hebdo n’a jamais eu autant de lecteurs. En 2015, le journal s’est vendu chaque semaine à près de 300.000 exemplaires, sans jamais chercher à se faire aimer par des cons. L’humour de Charlie a pour raison d’être de bousculer les tabous, la mauvaise foi, les idées arrêtées. Les préjugés sont la raison des sots.

Charlie choque, Charlie cogne

Avant d’être lâchement abattu au cœur de la tempête terroriste, Charb était le premier à répéter qu’il ne fallait considérer personne, et surtout pas les musulmans, comme des «  handicapés du rire  ». Charlie choque les culs-bénits autant que les djihadistes. Ses auteurs cognent la droite comme la gauche.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs