Accueil Société

Une loi pour décadenasser la politique climatique belge

Doter la Belgique d’objectifs à long terme, réformer la gouvernance des politiques climatiques. C’est l’objectif d’une proposition de loi spéciale présentée vendredi par une poignée de juristes spécialisés et de constitutionnalistes francophones et flamands.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 5 min

Quinze jours. C’est le temps qu’il a fallu à une poignée de juristes – constitutionnalistes, spécialistes en droit public et en droit de l’environnement – des deux communautés du pays pour concocter un projet de loi spéciale sur le climat. Un travail technique et académique, mais qui devrait secouer le paysage politique d’ici à la fin de la législature. « La proposition est directement mobilisable », explique Delphine Misonne, professeur de droit de l’environnement aux facultés Saint-Louis. Selon Mathias El Berhoumi, constitutionnaliste, elle pourrait même être adoptée avant la fin des affaires courantes.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par jean-jacques cobut, lundi 4 février 2019, 12:42

    Moi je demande une consultation populaire ! 75000 personnes ne représente nullement le peuple Belge !! Serions nous revenus ou déjà dans un régime dictatorial ou digne de Vichy (seconde guerre mondiale)) Alors Citoyens et Citoyennes ne vous laissez pas faire !!!! Luttons contre ces partis anti démocratiques

  • Posté par jean-jacques cobut, lundi 4 février 2019, 12:38

    Je ne suis pas tout à fait d accord avec ce genre de loi pour le climat Certes il y a de bonnes choses Mais pas de dérapages svp Car certaines des propositions sont anti démocratiques et anti-sociales ! Attention aux prochaines élections MM les écolos et autres partis qui vont adhérer !!

  • Posté par Poels Jean-pierre, samedi 2 février 2019, 14:52

    Et il a fallut que nous soyons avec un gouvernement minoritaire en affaires courantes pour arriver à d'aussi belles avancées/propositions sur la table! Et si on continuait sans gouvernement? (= boutade….. pour les lecteurs sans humour!)

  • Posté par Dopchie Henri, samedi 2 février 2019, 14:12

    Il faudrait profiter de la nouvelle loi pour abolir celle qui impose l'arrêt du nucléaire en 2022 et 2025. On adopterait alors le "mix nucléaire-renouvelable" préconisé par la N-VA, du moins tant que l'Agence fédérale de Contrôle nucléaire le permettra. Durant cette période, on évitera ainsi la construction de nouvelles centrales au gaz.

  • Posté par Bayens Remi, samedi 2 février 2019, 12:52

    Va t'on créer un GIEC belge avec ses ukases et éliminer tout débat scientifique honnête ? Si l'on combat le CO2, il faut encourager les voitures Diesel, si l'on combat la pollution; les voitures a essence modernes sont à éliminer. Le problème n'est pas le climat mais l'écologie: bétonnage, déforestation, monoculture, urbanisation etc. Nous sommes face à la création d'une nouvelle religion! Retournons nous au moyen-âge ?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs