Arrogant et souriant: l’attitude accablante de Mehdi Nemmouche en garde à vue

© AFP
© AFP

Mine blasée, bras croisés, sourire dédaigneux, il snobe les policiers : «  Droit au silence ! » L’attitude en garde à vue de Mehdi Nemmouche, jugé pour la tuerie du musée juif de Bruxelles dont il se dit innocent, a sidéré vendredi les avocats des victimes.

Mehdi Nemmouche a manifesté un vif intérêt pour les images de la tuerie

«  Ces auditions vidéofilmées puent la mauvaise foi et transpirent la culpabilité », fustige Me Adrien Masset, qui représente le musée belge, où quatre personnes ont été assassinées le 24 mai 2014.

Diffusées vendredi à l’audience, ces vidéos montrent le djihadiste français face aux policiers dans les heures qui suivent son arrestation à Marseille (sud de la France), six jours après les faits, en possession des armes utilisées pour la tuerie, un revolver et un fusil d’assaut de type Kalachnikov. Face aux enquêteurs, un homme détaché, parfois amusé, qui surjoue la décontraction.

« Droit au silence »

Il force un long bâillement de plusieurs secondes, ou se gratte le nez, la joue, dans un soupir ou en levant les yeux au ciel. «  Je ne répondrai à aucune question », «  j’exerce mon droit au silence », oppose-t-il aux très nombreuses demandes des policiers. Puis il invente un acronyme, le « DAS », comme « droit au silence », qu’il répète des dizaines de fois, sans parvenir à réfréner un sourire. Il s’amuse à imaginer une page Wikipédia à son nom qui le créditerait de cette trouvaille.

«  On peut se poser la question de savoir si c’est l’attitude de quelqu’un qui se fait accuser, à tort, de quatre assassinats terroristes », a commenté vendredi à l’audience, après les premières vidéos, l’avocat général Yves Moreau, soulignant la «  grande maîtrise » de l’accusé.

« Les médias, par définition, ne disent que des conneries », selon Mehdi Nemmouche

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. L’ambassadeur de la jouissance se révèle surtout un être dévoré d’angoisses.

    Fellini, un gamin de cent ans

  2. Image=d-20170728-3G1Y2T_high

    Comment bien choisir son assurance hospitalisation

  3. PHOTONEWS_10839017-134

    Open d’Australie: qui sera le Joker de Melbourne?

La chronique
  • Harry et Meghan, les papes et Vincent Kompany: les gagnants et les perdants de la semaine

    Les gagnants

    Harry et Meghan

    Une grand-mère comme Elizabeth, tout le monde en rêve ! Le conseil de famille convoqué en urgence et à huis clos dans un château de la famille royale devait tourner à la curée pour Harry et Meghan, les princes rebelles. Eh bien, nenni, comme on ne dit pas au Royaume-Uni : la Reine s’est montrée très large d’esprit et en définitive bien de son temps. De ce que l’on en sait en tout cas, et on ne sait pas forcément tout.

    Les congrès politiques

    Avez-vous vu ça ? Samedi dernier à Namur, les petites mains du CDH ont ajouté des chaises dans tous les coins disponibles pour permettre aux militants d’écouter Maxime Prévot à l’aise. Et le lendemain à Wavre, il aurait fallu un chausse-pied pour faire rentrer les fidèles du MR dans la salle où Georges-Louis...

    Lire la suite

  • Exclusion de Kir: au PS, fini de biaiser

    Emir Kir exclu du PS ! Le parti socialiste n’a pas esquivé cette fois, ni biaisé. Après six heures de discussion, la décision a été prise de sanctionner et non plus de comprendre ou d’excuser des comportements des élus en contradiction avec ses valeurs. Et cela quel que soit le poids de l’élu qui a dérapé. Emir Kir – qui rappelons-le peut faire appel d’une décision qu’il trouve totalement injuste –, ne bénéficie donc plus de la protection dont il a pu jouir dans le passé.

    Son bouclier de...

    Lire la suite