Ski alpin: Lindsey Vonn annonce sa retraite à l’issue des championnats du monde

Ski alpin: Lindsey Vonn annonce sa retraite à l’issue des championnats du monde
Photo News

L’Américaine Lindsey Vonn, 34 ans, a annoncé qu’elle allait se retirer du circuit à l’issue des championnats du monde de ski alpin, qui se déroulent 5 au 17 février à Are en Suède.

«  C’est la décision la plus difficile de ma carrière », a expliqué la légende du ski alpin dans une longue lettre postée sur les réseaux sociaux. «  Mais j’ai accepté le fait de ne plus continuer à skier en compétition. Je ferai la descente et le Super G à Are et ce seront les dernières courses de ma carrière. »

Championne olympique en descente à Vancouver en 2010, Lindsey Vonn a décroché trois médailles olympiques (avec le bronze en Super-G à Vancouver et une 3e place à Pyeongchang l’an dernier), trusté deux titres de championne du monde, en 2009 à Val d’Isère au bas de la descente et du Super-G, ses deux spécialités, (pour 7 médailles mondiales) et conquis la bagatelle de 82 victoires en Coupe du monde (à quatre longueurs du record absolu du Suédois Ingemar Stenmark).

Tracassée par plusieurs blessures l’an dernier, l’Américaine avait déjà laissé sous-entendre qu’elle allait mettre un terme à sa carrière à l’issue de la saison. Sa sélection au sein de l’équipe américaine pour les Mondiaux avait redonné l’espoir d’un retour. Ce sera la dernière compétition de sa carrière.

«  J’ai repoussé les limites en compétition et cela m’a permis d’avoir des succès incroyables, mais aussi des chutes dramatiques », a poursuivi Lindsey Vonn qui a avoué n’avoir dit à personne qu’elle avait subi une opération au genou le printemps dernier. «  Une grande partie du cartilage a été enlevée. Mon accident à Lake Louise (en décembre 2017, ndlr) a été plus douloureux que je ne l’ai laissé croire, mais j’ai continué à skier parce que je voulais gagner encore une médaille aux Jeux Olympiques pour mon grand-père décédé. »

Elle avait à nouveau chuté en novembre à Copper, se blessant à l’entraînemnet au genou gauche et se relevant avec trois fractures. «  Honnêtement, prendre ma retraite n’est pas ce qui me contrarie. Mais finir ma carrière sans avoir rempli mon but (rejoindre Stenmark dans la légende, ndlr), c’est que je retiendrai pour toujours. Cependant, je peux regarder en arrière et voir mes 82 victoires en Coupe du monde, 20 titres en Coupes du monde (4 Globes de Cristal, 8 en descente, 5 en Super-G et 3 au Combiné), trois médailles olympiques, 7 médailles en championnat du monde, et dire que j’ai accompli ce qu’aucune autre femme dans l’histoire n’a jamais accompli. C’est quelque chose dont je serai fière à jamais. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. d-20191230-3Y1G9Z 2019-12-26 16:43:06

    Affaire Gabriel Matzneff: pourquoi a-t-on fait taire ceux qui se sont élevés contre l'écrivain?

  2. d-20180913-3NJ2DX 2019-11-19 19:47:41

    Le procès Deliveroo fixé pour octobre… 2021

  3. © Reuters.

    Meghan et Harry: la sécurité et les finances du couple, deux sujets sensibles

La chronique
  • Le cas Emir Kir, l’arbre qui cache la forêt communautariste

    Nous ne sommes qu’au début des effets de l’« affaire Kir ». Sur un plan individuel d’abord, Emir Kir s’indigne de l’éviction spectaculaire dont il fait les frais et a la possibilité de faire appel.

    Sur un plan collectif, on vérifiera dans les jours qui viennent l’impact politique de cette décision courageuse de la Commission de vigilance du PS.

    Mais c’est sur un plan plus général que des questions cruciales se posent. Les socialistes ne peuvent en...

    Lire la suite