NBA: les futurs retraités Wade et Nowitzki sélectionnés au All Star Game

NBA: les futurs retraités Wade et Nowitzki sélectionnés au All Star Game
Photo News

L’arrière américain de Miami, Dwyane Wade, et l’ailier allemand de Dallas, Dirk Nowitzki, qui prendront leur retraite en fin de saison, ont été sélectionnés vendredi par le patron de la Ligue nord-américaine de basket (NBA), Adam Silver, pour participer au All Star Game du 17 février.

«  Ils incarnent le meilleur de la NBA : talent remarquable, ambition et professionnalisme ainsi qu’une dévotion à renforcer leur communauté respective et à faire grandir le basket à travers le monde », a expliqué le « commissioner » de la NBA, pour expliquer ces deux sélections exceptionnelles.

«  Etant une célébration globale du basket, le All Star Game est le lieu idéal pour saluer ces deux champions de première classe », a-t-il ajouté.

Wade et Nowitzki n’avaient pas été sélectionnés parmi les dix titulaires, définis par les votes du public, des joueurs et de la presse spécialisée, ni parmi les 14 remplaçants sélectionnés par les entraîneurs.

Wade, 37 ans, participera au All Star Game, le match qui oppose chaque année les meilleurs joueurs de NBA, pour la 13e fois de sa carrière.

Il devrait jouer aux côtés de son grand ami et ancien coéquipier LeBron James avec qui il a remporté deux titres NBA sous le maillot de Miami (2012, 2013).

James est en effet l’un des deux capitaines pour ce All Star Game 2019. Selon la formule mise en place en 2018, les deux joueurs ayant reçu le plus de vote du public --cette année James et l’ailier de Milwaukee, Giannis Antetoukounmpo-- composent les équipes en choisissant leurs coéquipiers librement, sans tenir compte de l’appartenance aux conférences Est et Ouest.

Nowitzki, 40 ans, participera lui pour la 14e fois au All Star Game.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. PHOTONEWS_10852191-011

    Coronavirus: que faire si l’on a des symptômes?

  2. La récente dénonciation de certains abus a mis en évidence un manque d’informations chez les étudiants sur leurs droits et sur les structures d’aide existantes.

    Les universités renforcent leurs dispositifs anti-harcèlement

  3. PHOTONEWS_10669380-007

    Rensenbrink ou l’élégance rare du footballeur en smoking

La chronique
  • Exclusion vs Réconciliation

    Le lieu n’est pas ici de commenter la décision de la commission de vigilance du Parti socialiste d’exclure Emir Kir. Tout au plus faut-il noter que le bourgmestre de Saint-Josse paie au prix fort le lien qu’il a conservé avec sa communauté d’origine alors que nul ne pourra contester qu’il est un député de qualité et un bourgmestre compétent, très apprécié par ses administrés, bien au-delà de sa communauté d’origine.

    Il apparaît aujourd’hui comme la victime collatérale et symbolique d’une problématique beaucoup plus large qui touche tous les partis. La tentation du double discours est récurrente. Côté cour, il y a le programme politique du parti. Côté jardin, il y a des murmures dissonants qui visent à capter un électorat en le brossant dans le sens du poil, quitte à contredire des...

    Lire la suite

  • Affaire Nethys: parole de consultant, parole d’évangile?

    Quand je serai grand, je ferai consultant » : c’est le tweet d’un de nos confrères de l’Echo, qui publiait ce vendredi les sommes versées par Nethys à McKinsey ces cinq dernières années. C’est la nouvelle présidente d’Enodia, actionnaire de Nethys, la socialiste Julie Fernandez Fernandez, qui révélait les vingt millions d’euros payés au consultant entre 2014 et 2019. Un chiffre qui n’est pas définitif puisque McKinsey est à l’œuvre depuis bien plus longtemps aux côtés des ex-dirigeants liégeois. La présidente...

    Lire la suite